Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joey's sharing place
  • Joey's sharing place
  • : Ce blog parlera de mes coups de coeur, qu'il s'agisse de télé, de ciné, de musique, etc..., et de mes lectures en général
  • Contact

Mes (nombreux) chouchoux

http://img.ozap.com/01579524-photo-le-cast-de-90210.jpg

90210

http://2.bp.blogspot.com/_BjhQ-9oIy74/S32c9HzW2mI/AAAAAAAADds/YqIrQ7NIyXI/s800/affiche-Beautiful-People-2005-1.jpg

Beautiful people

http://legendsrevealed.com/entertainment/wp-content/uploads/2009/04/beverly-hills-90210_l.jpg

Beverly Hills 90210

http://screencrave.com/wp-content/uploads/2009/01/blossom09-01-26.jpg

Blossom (Petite fleur)

http://www.lemag-vip.com/memo/body-of-proof-poster.jpg

Body of Proof

http://www.serieslive.com/img/series/casting/brothers_and_sisters.jpg

Brothers & Sisters

http://dailyrunneronline.com/wp-content/uploads/2010/03/Cosby-pic.jpg

Cosby Show

http://www.sonypictures.com/tv/shows/dawson/gallery/cast/assets/cast.jpg

Dawson's Creek (Dawson)

http://www.journaldesseries.com/public/Desperate%20Housewives/Desperate.jpg

Desperate Housewives

http://images.starpulse.com/Photos/Previews/Dharma-and-Greg-tv-02.jpg

Dharma & Greg

http://www.journaldesseries.com/public/Everwood/Everwood.jpg

Everwood

http://www.onehundredtearsaway.com/wp-content/uploads/2009/10/felicity_season1.jpg

Felicity

http://images.art.com/images/products/small/10053000/10053844.jpg

Friends

http://kloppertjie.files.wordpress.com/2008/06/full-house.jpg

Full House (La fête à la maison)

http://televixen.files.wordpress.com/2009/06/gilmoregirls.jpg

Gilmore Girls

http://season1.fr/images/gossip_girl2.jpg

Gossip Girl

http://1.bp.blogspot.com/-Ro1pkoZfLpM/TeFjJtH3DFI/AAAAAAAAAJ0/SKLp9H20wLM/s1600/Greys.jpg

Grey's Anatomy

http://www.notrecinema.net/aviscine/images/films/18000/18816_half_26_half_harlf_26_half___18415293half_&_halfmona.jpg

Half & Half

http://imagesentoutgenre.i.m.pic.centerblog.net/1jm5k41t.jpg

Heartbreak High (Hartley, coeurs à vif)

http://www.lemag-vip.com/memo/hart_of_dixie_poster_rachel_bilson.jpg

Hart of Dixie

http://dvdsaxxo.files.wordpress.com/2009/10/joan-of-arcadia.jpg

Joan of Arcadia (Le monde de Joan)

http://img.over-blog.com/456x600/1/10/54/32/UPDL-FAIT-SON-CINEMA/SERIES-TV/CHAMPIONNES-A-TOUT-PRIX.jpg

Make it or Break it (Championnes à Tout Prix)

http://www.onlyonetreehill.com/images/season1.jpg

One Tree Hill (Les frères Scott)

http://www.mainstreamclub.org/wp-content/uploads/2010/09/CEST-LA-REPRISE-Parenthood-saison-2-parents-mais-un-peu-quand-m%C3%AAme-2.jpg

Parenthood

http://savemybrain.net/v2/wp-content/uploads/2009/10/private-practice-l-1.jpeg

Private Practice

http://www.lafilledurock.com/wp-content/uploads/rizzoli-and-isles-poster.jpg

Rizzoli & Isles

http://www.rtsr.ch/rtsr/upload/Image/dossiers/series/SexCity_The%20Cast1.gif

Sex & the city

http://28.media.tumblr.com/tumblr_l6wy9e1xrD1qcquuyo1_400.jpg

Step by Step (Notre belle famille)

http://2.bp.blogspot.com/_1Ph6cIev9gw/SfXRltIIFvI/AAAAAAAAHEY/gvch7OTs2os/s400/bigbang.jpg

The Big Bang Theory

http://www.reelfilm.com/images/tvgold.jpg

The Golden Girls (Les Craquantes)

bigtheoc2ay1

The O.C.

http://www.peeperstv.com/pictures/340627/joycedewittthreescompany.jpg

Three's Company

http://30.media.tumblr.com/BXcnuRrK0nca5mwqoiGmKLeCo1_400.jpg

Two of a kind (Les jumelles s'en mêlent)

http://televixen.files.wordpress.com/2009/02/wtb.jpg

Who's the boss? (Madame est servie)

http://image.toutlecine.com/photos/w/i/l/will-et-grace-serie-tv-07-g.jpg

Will & Grace

Rechercher

Lectures en cours

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/mincouv75456545.jpg  

16 Lighthouse Road, de Debbie Macomber

Commencé le : 17/04/2012

Evolution de ma lecture : page 48/376

 

 

Sabrina, the teenage witch, #1, de David Cody Weiss et Bobbi JG Weiss

Commencé le : 05/10/2010

Evolution de ma lecture : page 42/150  

 

 

Ma vie est tout à fait fascinante, de Pénélope Bagieu

Commencé et fini le : 27/08/2010. Billet à venir (attente retour car je l'ai prêté)

Billets à venir

"Intouchables", film de Eric Toledano et Olivier Nakache, de 2011

Noel 2011

"Esprit de famille', de Thomas Bezucha , de 2005

24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 15:04

http://www.albin-michel.fr/images/couv/0/3/1/9782226215130g.jpg

Commencé le : 03/10/2010

Terminé le : 17/10/2010

284 pages

 

Résumé de l'éditeur :

Les nouvelles de Jon Raymond, qui publie son premier recueil mais dont deux récits ont déjà été adaptés à l’écran, sont des fulgurances chargées de vie et d’émotion. Rien n’est aussi simple qu’il y paraît et le hasard entraîne le lecteur sur des chemins insoupçonnés. Vers l’Alaska, où Wendy, accompagnée de sa chienne Lucy, pense repartir de zéro. Dans les montagnes de l’Oregon, où deux amis, au cours d’une marche, tentent maladroitement de recréer une intimité autrefois partagée. Dans une banlieue de Portland où, pour tromper sa solitude, un homme invite à dîner les deux ouvriers mexicains qu’il a embauchés... Directe et sensible, l’écriture de Jon Raymond saisit la profondeur d’une situation, la grâce d’un geste ou d’un regard, au-delà des apparences. Mais aussi la détermination secrète d’hommes et de femmes qui ne veulent pas céder à la fatalité. Et c’est là toute la force de ce livre, à l’image de ses héros dérisoires et bouleversants.

"Une vraie révélation. S’il évoque évidemment Raymond Carver, Jon Raymond possède une voix bien à lui et ses nouvelles sont aussi émouvantes qu’authentiques."
The Chicago Tribune

 

Grâce à ce billet, je célèbre mon tout premier partenariat avec le site Blog-o-Book (plus connu sous le nom de Bob). Je les remercie donc ainsi que les éditions Albin Michel, qui m'ont fait parvenir ce livre. Je dois avouer que j'ai été attirée par ce livre, de prime abord, parce que je suis la carrière de Michelle Williams et que j'avais entendu parler du film "Wendy & Lucy", dans lequel elle s'est illustrée (cf. photo de la couverture)

Quand j'ai vu que c'était tiré d'une nouvelle et qu'il y existait un recueil, de surcroît en partenariat sur Bob, je me suis précipitée sur le résumé. Celui-ci m'a plu ; la boucle était bouclée.

 

Il s'agit d'un recueil de neuf nouvelles abordant les relations humaines dans divers cas de figures.

La première, Old Joy, raconte l'histoire de deux amis que la vie a un peu éloignés et qui espèrent retrouver cette complicité perdue. Elle se déroule dans les montagnes de l'Oregon et on voit dès cette première nouvelle l'importance que l'auteur accorde non seulement aux émotions et aux sentiments mais aussi à la nature.

Ce ressenti se confirme bien sûr dans les autres nouvelles, plus particulièrement dans la troisième (La côte), où le lieu revêt une importance toute particulière pour le personnage principal puisque c'était leur lieu, à sa femme et lui. Il a perdu sa femme et cherche maintenant un signe de sa part pour continuer à avancer, en revenant sur cette fameuse côte.

J'ai apprécié Le cochon de lait, dans laquelle Tom offre le dîner aux ouvriers mexicains qu'il a embauchés et tente de les traiter comme faisant partie de ses amis.

Je n'ai pas du tout accroché sur Les mots et les choses et je n'ai pas vu la finalité de Le vent, dans laquelle un jeune garçon, Joseph, est censé en affronter un autre. Mais pourquoi? Quel est l'intérêt de cette bagarre où chacun finira dans un sale état?

Je l'ai regretté mais, la plupart du temps, je ne suis pas parvenue à comprendre où l'auteur voulait en venir. Je me suis dit que je ne devais pas avoir l'esprit assez ouvert... Pourtant, je sais et je sens qu'il y a une morale là-dessous. Particulièrement dans Le vent, où son grandpère malade raconte toujours la même histoire à Joseph. Je me doute qu'il y a un parallèle entre l'histoire du vent et celle de Joseph mais je suis malheureusement passée à côté.

J'ai été surprise par De jeunes corps. C'est un style qui semble totalement différent et cela donnait l'impression qu'une nouvelle écrite par un autre auteur avait été insérée parmi les autres. Le langage y était plus cru. En outre, pas de présence de la nature ici.

Les nouvelles chaussures narre un moment de la vie d'un père et de sa fille, Célia. Un jour où il l'emmène acheter de nouvelles chaussures tandis qu'il attend un appel important pour son avenir professionnel. Cette nouvelle était-elle destinée à montrer qu'il n'y a pas que le travail dans la vie? Que Célia était tout aussi importante aux yeux de son père que son travail? Encore une fois, la fin sonne chez moi comme un manque. Je n'ai pas de réponse mais peut-être est-ce tout l'intérêt du livre? Aborder simplement une étape de la vie de chacun. Les suivre et se rendre compte qu'on ne sait jamais ce qui pourra suivre et que l'important est de mener à bien ce que l'on croit bon?

Quant à Wendy & Lucy, j'ai trouvé cette nouvelle triste. La fin, notamment, même si je m'y attendais.

 

En résumé, j'ai donc trouvé qu'il y avait un côté ôde à la nature dans ces nouvelles. Un petit côté écolo que j'ai apprécié où l'auteur partage avec nous ses regrets quant à ce que l'Homme a fait de la planète.

Je n'ai pas énormément adhéré à certaines nouvelles car je n'ai pas su comprendre où elles menaient. C'est le seul reproche que je ferais au livre, peut-être simplement parce que je ne suis pas habituée aux nouvelles mais davantage aux romans : chaque fois j'attendais une vraie fin, qui ne laisse aucun doute, chaque fois je l'ai attendue pour rien. Parce que les fins de chaque nouvelle sont davantage je pense des ouvertures laissées au lecteur. Une empreinte d'espoir, un relent de solitude, qui, pour ma part, ressortent comme de l'inachevé. Cela dit, en y réfléchissant, cela montre aussi que la situation vécue par chacun des protagonistes n'est pas définitive. Cela nous laisse espérer, oui... mais cela nous laisse aussi face à l'inconnu, comme souvent dans la vie.

Ce qui est indéniable, c'est que l'auteur est très doué pour décrire des situations de vie quotidienne, avec de belles images, très bien pensées. Il sait parler au lecteur, le toucher. En tout cas, moi, il m'a touchée.

Mes préférences vont à La côte, De jeunes corps, Le cochon de lait et Wendy & Lucy, preuves qu'incompréhension ne rime pas avec aversion.

 

Petites perles stylistiques qui illustrent très bien la vie de tous les jours et constations qu'on ne peut qu'approuver  :

- "C'est pas qu'il y ait tant de différence entre la forêt et la ville, pourtant. Tu vois ce que je veux dire? Tout ça est un grand tout maintenant. Des arbres en ville, et des ordures en pleine forêt. Où elle est, la différence?" (Old Joy, page 17)

- "Qu'est-ce que la tristesse? Qu'est-ce donc sinon une vieille joie érodée?" (Old Joy, page 18)

- "Ces arbres se trouvaient là, au même endroit, côte à côte, depuis des centaines, depuis des milliers d'années. Je me suis demandé ce qu'ils pouvaient bien ressentir à se trouver ainsi enracinés. Je me suis demandé, aussi, s'ils en avaient fini par ne plus se supporter." (Old Joy, page 19)

 

-"J'appréciais le soutien de ma famille et de mes amis - cela me gardait en vie - mais dans un sens, même la gentillesse était devenue un fardeau." (La côte, page 59)

- "Les maigres bouquets de sapins qui défilaient le long de la route ne parvenaient pas à dissimuler les zones déboisées, comme foudroyées, qui se trouvaient de chaque côté, au point que je me suis demandé, comme toujours, qui les bûcherons pensaient bien pouvoir berner. Pas moi en tout cas." (La côte, page 60)

- "Nous avons dépassé une mouette qui planait au-dessus d'une falaise, parfaitement immobile, comme épinglée au point de rencontre des courants d'air froid" (La côte, page 70) -> image bien trouvée. Je me demande d'ailleurs comment font les mouettes pour rester suspendues dans les airs ainsi

- "A nos yeux, les retards représentaient une forme d'élitisme, un indice de la valeur supérieure que les gens accordaient à leur temps personnel plutôt qu'à celui des autres." (La côte, page 77) -> moi qui suis toujours en retard, j'ai trouvé cette remarque tout à fait logique alors que je ne pense pas ce genre de choses quand j'arrive en retard

- "Alissa et moi avions trop attendu. Nous avions tous les deux cultivé des jardins que nous ne partagerions jamais." (La côte, page 78)

 

- "Voilà donc à quoi menaient les surprises, se dit-il en faisant tourner son verre dans sa main, voilà le risque des gestes authentiques et nobles, un flop." (Le cochon de lait, page 116)

 

- "Au coeur de la nuit les interdits de la journée tombaient et tout devenait possible." (De jeunes corps, page 201)

 

 

Merci encore à Blog-o-book et aux éditions Albin Michel qui m'ont permis d'explorer encore davantage la littérature américaine et ses diverses formes.

 

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Lectures - Nouvelles
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 14:54

http://www.decitre.fr/gi/03/9782756011103FS.gif

Commencé et terminé le : 16/10/2010

48 pages

 

 

Résumé de l'éditeur :

Maud toujours accompagnée de son fidèle ami Guilhem, compte bien arrêter le baron de Huet dans sa quête du trésor des Templiers.
Le baron serait sur le point de s'emparer du dernier objet qui le mènera enfin au butin tant convoité : une clef, symbole de la prospérité de la ville de Venise. En partance pour l'Italie, nos deux héros ne perdent pas leurs bonnes habitudes et profitent du voyage pour revêtir leurs costumes de justiciers.

 

Ce tome nous emmène en voyage en Italie et permet de relancer l'intrigue. Nos deux héros cherchent toujours à stopper Albert De Huet, qui a semble-t-il toujours uen longueur d'avance sur eux.

On en apprend également davantage sur le mystérieux accompagnateur des De Huet et sur le rôle crucial qu'il pourrait jouer s'ils venaient à s'emparer de la clé à Venise.

C'est aussi l'occasion pour Maud, comme vous le voyez sur la couverture, de revêtir ses plus beaux atours... afin d'embobiner les gardiens d'une prison!

Plus d'aventures encore puisque Guilhem et elle embarquent sur un bateau pirate au cours de leurs aventures!

Une petite scène où Maud danse à bord m'a dailleurs furieusement fait penser à la Esmeralda du Bossu de Notre-Dame, version Disney! A croire que cette BD est truffée de références!

Enfin, certains membres de l'entourage des héros remarquent bien vite l'attirance qui s'est tissée entre eux, même si, comme dans toutes les histoires de ce genre, les principaux intéréssés semblent les moins au fait de la situation!

 

Le tome 5 nous fera quant à lui à nouveau voyager mais, hélas, il n'était pas disponible lors de ma dernière virée à la médiathèque. Mais j'y reviendrai dès que possible car c'est toujours un titre que j'apprécie!

 

Pour le tome 1, c'est ici

Le tome 2, ici

Le tome 3, ici

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Lectures - BD
commenter cet article
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 18:19

Bonjour à tous!

 

Me voici de retour pour cette petite rubrique née en mai et qu'il est temps de continuer. Le temps justement, c'est ce qui m'a manqué pour ça. Mais aujourd"hui, cela va être réparé puisque j'en ai eu un peu pour me délecter avec:

 

Friends, saison 6, épisoide 6 - "The one on the last night"/"Ceux qui passaient leur dernière nuit"

 

Dans cet épisode et après 6 ans de vie commune en tant que colocataires, Rachel et Monica s'apprêtent à se séparer car cette dernière va vivre avec Chandler. L'appartement étant celui de sa grand-mère, c'est elle qui le garde. Rachel doit donc s'en aller. Rien de trop dramatique, rassurez-vous. On reste dans une ambiance "Friends" puisque Rachel emménagera avec Phoebe. Quant à Chandler, il quitte donc Joey pour aller vivre en face, avec sa dulcinée.

Au cours de cette dernière soirée, les filles devaient sortir dîner pour fêter l'emménagement de Rachel avec Phoebe tandis que les garçons avaient prévu de ne rien faire, ensemble, pour une dernière fois.

Mais rien ne se passe comme prévu. En effet, Rachel, toujours aussi feignante (mais je l'adore!) et n'ayant pas envie de partir, n'a pas fait ses cartons. Elle s'arrange donc pour faire croire à Monica que c'est son cadeau de départ. Monica sera beaucoup plus douée qu'elle pour organiser ça!

Chandler, de son côté, brief son ami Joey au sujet des factures dont il va maintenant devoir s'occuper seul. Toujours aussi loyal (et riche, tiens!), il propose de lui offrir 1500 $ pour lui laisser le temps de se retourner. Mais Joey ne veut pas de sa charité. Chandler va donc devoir faire preuve de toute l'astuce et de l'ingéniosité du monde, adaptées à Joey, pour réussir à lui donner cet argent... sans en avoir l'air.

Enfin Ross, pour éviter la corvée de carton dans laquelle Monica souhaite l'embarquer, prétend qu'il garde Ben ce soir là et doit donc trouver une ruse, puisque, rappelons-le, Monica voit très bien l'appartement de son frère depuis sa propre fenêtre!

 

http://www.friendsgeneration.com/saison6/606-14.jpg

 

Pourquoi j'aime cet épisode? Tout simplement parce qu'il est important dans les aventures de nos amis. Il marque un tournant, un grand changement et il est à la fois drôle et émouvant.

 

http://www.friendsgeneration.com/saison6/606-10.jpg

 

Les scènes les plus drôles sont à mon goûts celles entre Rachel et Monica car, les filles étant très tristes de se quitter, Phoebe leur suggère de se remémorer ce qu'elles n'apprécient pas l'une chez l'autre. Ceci donne lieu à l'une de ces batailles verbales dont les scénaristes avaient le secret et montre à quel point votre meilleure amie pourrait vite devenir votre pire ennemie, tellement elle connaît de détails gênants sur vous!

 

http://www.friendsgeneration.com/saison6/606-17.jpg

 

 

Répliques coup de coeur (en anglais d'abord pusi en français) :

 

- Rachel : "You know what else I won't miss? "I'm Monica. i wash the toilets 17 times a day, even if people are on it!"

- Monica : "Hi, I'm Rachel. is my sweater too tight? No? Oh, I'd better wash it and shrink it!"

- Rachel : "I'm Monica. i never get messages from interesting people. Ever!"

- Phoebe : "Hey, I call her"

- Monica :  "Oh, my God! I love Ross! I hate Ross! I love Ross! I hate Ross!"

- Rachel : "Oh my God! I can't find a boyfriend. So I guess I'll just stumble across the hall and sleep with the first guy I'll find in there."

 

- Rachel : "Tu sais c'que j'vais pas r'gretter? J'fais Monica : "Moi je nettoie les toilettes 50 fois par jour, et même si c'est occupé!""

- Monica : "Hmmm. Et moi je fais Rachel : "Mon pull n'est pas trop serré? Non? Oh alors je vais l'laver pour le faire rétrécir!""

- Rachel : "J'fais Monica : Je ne reçois pas d'appel de gens intéressants. Jamais d'la vie. C'est moche!""

- Monica : "Je suis amoureuse de Ross. Non, je l'maudis! Oh, je l'adore. Non, je l'maudis!"

- Rachel : Oh mince alors. J'arrive pas à trouver d epetit copain alors je vais traverser l'palier et coucher avec le premier gars que j'vais trouver en face!"

 

 

- Rachel : "Is that picture straight?"

- Monica : "It needs to go about 20 blocks to the left!"

 

- Rachel : "Il est droit c'tableau?"

- Monica : "Non, il faut l'basculer d'à peu près 20 rues sur la gauche!"

 

 

- Monica : "Well, this is the last box of your clothes. I'm just gonna label it "What were you thinking?""

- Rachel : "Funny cause I was just gonna go across the hall and write that on Chandler."

 

-Monica : "Voilà. C'est l'dernier carton de fringues qui t'appartiennent. J'vais coller une étiquette marquée "La plus belle erreur de ta vie""

- Rachel : " C'est amusant j'allais justement traverser le couloir et coller la même chose sur Chandler!"

 

Toutes les photos d'épisodes proviennent du site du Fan Club Français de Friends http://www.fanfr.com n partenariat avec le site http://www.friendsgeneration.com/.

 

L'épisode est truffé de scènes amusantes où nos héros se montrent sous leur meilleur jour niveau gamineries mais où celles-ci finissent toujours par faire place à cette immense affection qui les lie.


En espérant vous avoir fait envie... Un petit revisionnage, ça vous dit?

 

Et rendez-vous d'ici quelques temps pour un nouvel épisode coup de coeur, de Friends, ou pas!

 

P.S. : je recopie mes passages préférés dans les deux langues en visionnant l'épisode. C'est pourquoi je n'avais pas fait d'autres billets de ce genre depusi un bout de temps

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Séries télé
commenter cet article
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 19:22

http://www.decitre.fr/gi/20/9782756005720FS.gif

Commencé et terminé le : 10/10/2010

48 pages

 

 

Résumé de l'éditeur :

Maud a découvert le visage de celui qui se cache derrière le masque du Renard.
Celui quelle prenait pour un justicier au grand cœur et qu'elle admirait plus que tout n'est autre que Guilhem de Landrey. Blessée dans son amour-propre, Maud accepte malgré tout l'aide de Guilhem pour retrouver l'assassin de son père. Leur enquête les mène alors sur les traces d'un incroyable trésor.

 

Comme pour le tome 2, je trouve toujours qu'il manque quelque chose pour accrocher vraiment à cette histoire. Toutefois, le fait d'avoir entamé la lecture et d'apprécier les dessins me pousse quand même à continuer : quand j'ai le début, j'aime connaître la fin!

Dans ce tome, Maud accepte l'aide que lui offre Guilhem, malgré sa rancoeur envers lui. En effet, elle est très déçue car le Renard (Guilhem, donc, si vous avez bien suivi^^), qu'elle idéalisait pour ses bonnes actions, lui avoue ne se déguiser que pour passer le temps, sans chercher à faire le bien.

Albert de Huet surveille toujours Maud et cherche à lui dérober le carnet qu'elle tient de son père. Mais que pourrait-il bien contenir de si important? C'est ce que Maud et Guilhem vont découvrir.

 

Un tome où l'on apprend que le père de Maud n'était pas qu'un naïf citoyen. Ses voyages l'avaient en effet amené à faire une découverte des plus importantes... concernant l'avenir de l'humanité. Or, Maud et Guilhem ne sont pas les seuls à être au courant et cela pourrait s'avérer dangeureux.

 

***ATTENTION SPOILERS***

(surlignez avec la souris pour lire)

 

J'ai commencé à être gênée dans ce tome car il fait référence aux Templiers. J'en ai déjà entendu parler mais j'avoue ne pas être très au fait de l'Histoire. Enfin, heureusement, si j'en ressens le besoin, Internet sera là pour m'aider dans mes recherches...

 

***FIN DES SPOILERS***


Quant aux dessins, je les trouve toujours aussi beaux!

J'ai emprunté le tome 4 en même temps donc on en reparle bientôt!

 

Mon avis sur le tome 1 : ici

Mon avis sur le tome 2 : ici

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Lectures - BD
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 17:25

http://www.sceneario.com/Couverture_bd_2845991665.jpg

Commencé le : 01/10/2010 (?)

Terminé le : 05/10/2010

 

 

Suite des aventures de Keitaro parmi les filles de la pension Hinata. Pour mémoire, le tome 2 nous laissait pile à l'endroit où l'on allait savoir si Keitaro et Naru étaient acceptés à Todai...

 

*** Désolée mais je ne peux parler de ce livre sans faire de spoilers***

(surlignez si vous souhaitez lire)

 

A ma grande surprise, ni l'un ni l'autre n'est accepté! Je m'attendais à ce que Keitaro ne s'en sorte pas, notamment par rapport à la durée de cette série qui, rappelons-le, contient 14 tomes. Mais l'échec de Naru fut pour moi une surprise. un bon point d'emblée me concernant car je trouvais ce manga jusque-là un peu prévisible.

 

Les gags à répétition et les situations rocambolesques sont toujours là mais je les ai davantage appréciés dans ce tome 3.

 

Keitaro et Naru décident chacun de leur côté et en cachette de partir faire un petit voyage de consolation et de réflexion afin de faire le point sur leur situation et de décider de leur avenir; mais bien sûr, comme c'est Love Hina, il se trouve que nos héros partent sans le savoir exactement au même endroit!

 

Si Naru se braque à nouveau au premier abord, elle finit par devenir raisonnable et accepter de profiter de ce break avec Keitaro.

Leur chemin les mène à la rencontre de Mutsumi Otohime. Une jeune fille surprenante...

 

Pendant ce temps, Shinobu et Sû décident de partir à la recherche de Keitaro et Kitsune saisit cette opportunité pour partir en voyage, à leurs trousses, accompagnée de Motoko.

 

***Fin des spoilers***

 

Un tome intéressant que j'ai trouvé plus amusant que les précédents, surtout grâce à . La vignette de la fin (page 183) où elle demande si la tortue se mange est à la fois chou et tordante!

 

Un petit supplément concernant les personnages nous expose les impressions de l'auteur sur ceux-ci. Il y précise qu'il trouve que Sû et Shinobu forment une belle équipe dans ce tome 3 et je suis plutôt d'accord avec lui. J'aime d'ailleurs toujours autant Shinobu. On y apprend aussi que le personnage de Naru est en fait une réadaptation du personnage de Cindy dans son précédent manga Ai Tomaranai, paru en France aux éditions Pika sous le titre de Ai non-stop après Love Hina. On voit en effet bien la ressemblance :

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/6/61/Ai_ga_tomaranai_cover1.jpg

 

J'apprécie ces bonus et le fait de me replonger dans la culture niponne, comme à l'époque où je lisais plus de manga. Le petit lexique au début de chaque tome est d'ailleurs toujours très utile pour ça.

 

Et pour mon plaisir, un petit extrait du tome 1, pour que vous aussi vous craquiez sur Shinobu^^

 

http://a21.idata.over-blog.com/500x381/1/56/36/50/Fourre-tout/Love-Hina-tome-1_-planche.jpg

 

Désolée, je n'ai pas trouvé d'autres extraits.

 

Retrouvez en un clic mes billets sur les tomes 1 et 2.

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Lectures - Manga
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 15:02

http://www.decitre.fr/gi/27/9782258085527FS.gif

Titre original : Blood brothers

Commencé le : 24/09/2010

Terminé le : 03/10/2010

391 pages

 

Résumé de l'éditeur :

En dépit de sa violence, de son langage cru et de son réalisme brutal, Frères de sang est un roman d'une remarquable subtilité, qui brosse un tableau sans concession du passage à l'âge adulte.

Le Bronx, dans les années 1970. A bientôt dix-huit ans, il est temps pour Stony de choisir son chemin. Tout le pousse à suivre les pas de son père, et à devenir électricien - une perspective qui ne l'enchante guère. Mais entre une petite amie volage, un jeune frère anorexique qu'il essaie de protéger de leur mère et une famille envahissante, Stony n'a pas le temps de penser à son avenir. Pourtant, lorsqu'il trouve un emploi dans un hôpital, il se prend à rêver d'une autre vie que celle à laquelle la tradition familiale le destine.
Mais pourra-t-il échapper à ses origines ? Véritable tragédie de l'ordinaire, cette chronique d'une famille unie mais dysfonctionnelle, écrite alors que Richard Price n'avait même pas trente ans, était inédite en France jusqu'à ce jour.

 

Ce livre est le premier livre dit de "rentrée littéraire" que je lis. Cette occasion m'a été donnée par le site Babelio, dans le cadre de l'opération Masse Critique qui s'est déroulée en septembre 2010.  Mon choix s'est porté sur ce titre car l'histoire de ce jeune homme qui allait s'élever contre la tradition familiale pour faire ce qu'il aime me donnait très envie. J'aurais pourtant pu ne pas être tentée car un frère anorexique et une mère dangereuse ne constituent pas d'habitude des attraits pour moi. Je lis davantage de choses légères, qui sortent du quotidien. Mais je dois dire cependant que l'intrigue principale a pris le dessus sur le reste. J'ai aussi trouvé qu'il était original de présenter ces deux personnages car le plus souvent, les romans évoquent des pères violents et des filles anorexiques et non pas l'inverse.

Cela dit, il ne faut pas s'y tromper. Il s'agit d'un livre violent, comme le précise le petit commentaire de l'éditeur. Certes, il ne s'agit pas de massacres, de guerres et autres barbarismes mais de la violence au quotidien. Celle qui sévit malheureusement dans certains foyers. La violence physique de ceux qui se croient des hommes parce qu'ils se battent dans un bar et la violence psychologique. Celle dont est victime Albert, le petit frère de Stony, de la part de leur mère, et celle dont est victime Stony lui-même et à laquelle il va devoir faire face pour décider du tournant que prendra sa vie.

 

Je dois avouer que je n'aurais pas du tout choisi de lire ce livre si j'avais vu la première phrase au dos de la quatrième de couverture (celle qui ouvre le résumé plus haut) En effet, tout ce qui est violent et cru me fait tout de suite faire demi-tour. C'est pourquoi, j'ai été quelque peu surprise en commençant cette lecture. C'est un livre très vulgaire. Toutefois, il reflète très bien l'univers dans lequel a grandi et vit Stony. Son père, Tommy, est maître électricien, sa mère, Marie, est une  femme au foyer qui ne semble pas très dévouée. Son oncle Chubby passe son temps au bar avec Tommy quand il ne vont pas "aux putes" et Stony fait de même avec son copain Butler. Il faut dire que ça me change des petits livres gentillets sur des petites filles riches ou des accro du shopping capricieuses. Ici, la famille De Coco vit dans le Bronx et, même s'ils n'ont jamais manqué de rien, on est loin des jolis tableaux familiaux où tout est rose.

Alors oui, j'ai détesté le langage dans ce livre et non, je ne l'aurais certainement pas lu si j'avais su à quoi m'attendre. Cependant, le sujet continuait de m'intéresser et je n'ai pas eu envie de refermer le livre comme ce fut le cas pour Le Grand Meaulnes ou Julie & Julia. Je le sais ce n'est pas du tout le même genre mais ceux-ci, bien qu'ils me paraissaient davantage destinés, m'ont profondément ennuyée.

A l'inverse, l'écriture de Richard Price, bien qu'empreinte de vulgarité, a su me tenir en haleine. Je voulais savoir si Stony se libèrerait de ses parents, s'il choisirait l'hôpital et ce qu'il aimait ou l'électricité et l'argent "facile". Je voulais savoir si Albert s'en sortirait, si Butler accomplirait son rêve, si Annette serait l'heureuse élue et si Tommy s'adoucirait...

C'est pourquoi je ne regrette pas d'avoir lu ce livre jusqu'au bout, même si je suis loin d'adhérer à tout ce qu'il contient.

 

 

 

*** ATTENTION - MI-NI SPOI-LERS!!! A NE PAS LIRE SI VOUS NE VOULEZ RIEN SAVOIR DE LA FIN***

(surlignez avec la souris pour lire)

 

J'ai d'ailleurs été très déçue par la fin. J'avais trop d'espoir mais je dois avouer que cette fin est plus une fin réaliste qu'un happy end... et moi j'aime les happy ends, que voulez-vous. J'ai toutefois trouvé que le livre perdait de sa force avec cette fin. Je m'attendais à ce que Stony continue de lutter pour ce en quoi il croyait et pour ce qu'il aimait. Mais beaucoup me diraient sûrement qu'il a quand même fait ce qu'il avait de mieux à faire pour vivre correctement.

J'ai aussi trouvé que ce qui arrivait entre Chubby et Phyllis était totalement injuste, surtout que la vérité ne leur est pas révélée en fin de récit.

 

*** FIN DES SPOILERS***

 

Quelques extraits que j'ai appréciés :

-> "Il ressemble plus à un mec qui t'envoie à l'hosto qu'à un mec qui t'aide à en sortir." (page 173)

-> "Si vous croyez au crédit, prêtez-moi cinq dollars." (page 215)

-> "Nous avons confiance en Dieu, les autres paient comptant." (page 215)

 

Un grand merci à Babelio et aux éditions Presses de la Cité pour mon premier livre reçu dans le cadre de Masse Critique. Cela m'a permis de découvrir un genre et un auteur que je n'avais pas encore lu et de me rendre compte qu'on peut ne pas aimer un style sans détester le livre pour autant :)

 

 

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Lectures - Romans Adultes
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 17:02

25092010.JPG

 

Voici ce que j'ai emprunté aujourd'hui :

- La rose écarlate tomes 3 et 4, de Patricia Lyfoung (pas eu le temps de lire le 3 donc je l'ai repris)

- Journal d'une sorcière, de Celia Rees

- Maintenant, c'est ma vie, de Meg Rosoff

- Lire juillet-août 2009

- Lire septembre 2009

- Lire janvier 2010

 

J'ai repéré qu'ils avaient L'indésirable, de Sarah Waters mais quelqu'un l'avait déjà emprunté. Il y avait aussi un Janet Evanovich, mais pas le premier. Idem pour Kathy Reichs.

J'aurais voulu continuer les manga Chocolat & Vanilla mais ceux que je n'ai pas encore lus ne sont pas encore revenus. Enfin, il y avait Thomas Drimm, de Didier Van Cauwelaert, qui me tente bien mais, déjà, je n'aurais sûrement pas le temps de finir tout ça... (les prêts durent 3 semaines)

 

Je suis en vacances jusqu'au 05/10 soir mais bon, ça va passer vite...

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Blabla lecture
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 13:39

http://www.decitre.fr/gi/20/9782226208620FS.gif

Commencé le : 16/09/2010

Terminé le : 23/09/2010

Titre original : The summer I turned pretty

302 Pages

Emprunté à la médiathèque


http://www.aaronsbooksonline.com/summer%20i%20turned%20pretty.jpg

Couverture d'origine

 

 

Résumé de l'éditeur :

Depuis qu'elle est enfant, Belly passe tous ses étés dans la maison au bord de la plage.
La, entre les bains de mer et les pichets de thé glacé, la vie est parfaite. Il y a Susannah et ses fils, Conrad l'ombrageux et Jeremiah, si charmant Et puis l'été de ses seize ans, les choses changent Susannah sourit un peu moins. Les garçons paraissent plus lointains. Parce qu'il se passe quelque chose dont personne ne parle. Belly aussi a son secret La vie chavire doucement, pour chacun d'eux. Plus rien ne sera comme avant.

 

 

 

Voici un livre qui m'intriguait. Je trouvais la couverture très jolie, nous étions encore en été, même si la fraîcheur faisait son arrivée, et la quatrième de couverture ainsi que quelques blogs avaient fait leur effet.

 

Puis, j'ai eu le plaisir de découvrir que ma médiathèque le possédait déjà (dépôt légal : juin 2010) Qu'est-ce que j'aime avoir un moyen de lire des nouveautés sans être obligée d'y mettre le prix et d'être perdue tant au niveau du porte-monnaie que de mon espace de rangement!

 

Sans hésiter, j'ai donc emprunté ce livre qui, je dois le dire, a su me séduire. Il dépeint parfaitement les changements qui s'opèrent à l'adolescence et qui font que notre entourage proche, surtout du sexe opposé, peut être amené à nous regarder différemment. Cet entourage nous amène d'ailleurs lui aussi à nous regarder différemment.

Bien sûr l'adolescence n'est plus si près de moi que ça mais en lisant ce livre, je n'ai pas eu l'impression qu'elle soit à mille lieues non plus.

Ce roman destiné aux ados ne berce pas dans le gnan-gnan et il parvient à décrire avec justesse les premiers émois, les tracas d'adolescente. "Suis-je moins bien que ma meilleure amie?" "Les garçons vont-ils me regarder différemmment?" "Pourquoi le feraient-ils?"  "Vais-je apprécier cela?" sont autant de questions que Belly est amenée à se poser et qui "torturent" sûrement nombre d'ados.

Je ne dis pas que je me suis moi-même posé toutes ces questions et je ne dis pas que je me suis complètement identifiée à Belly mais l'auteur a réussi à me faire entrer dans l'histoire. Les émotions sont passées à travers les mots. Le rythme de l'écriture s'accélérant faisait battre mon coeur davantage (surtout vers la fin), en même temps que celui des personnages, et ce fut une lecture que j'avais envie de reprendre quand je devais l'interrompre. Ce n'est pas le cas de toutes.

 

Quelques éléments m'ont toutefois parus étranges, comme la mère de Belly qui part seule en vacances, prend des tas de photos mais ne les montre jamais à ses enfants. Ceux-ci ne le lui demandent même pas. J'ai trouvé cela un peu irréel. Que la maman parte en vacances seule est une chose mais qu'elle en revienne en gardant tout pour elle... Ce n'est qu'un détail dans le livre mais cela m'a fait penser, au début, que cette mère était trop éloignée de ses enfants et ne s'y consacrait pas assez.

 

Puis, au fil du livre, on avance en se demandant ce que cache cette mère et surtout, ce que cache Susannah, pour qui tout semble si parfait. Nous avons un petit indice grâce au résumé mais j'avoue que jusqu'à la moitié du livre au moins, je n'étais pas sûre de savoir. J'avais "peur" d'être complètement à côté mais, en même temps, cela entretenait le mystère. Le dénouement ne se fait vraiment qu'en dernière partie du livre et c'est appréciable de ne pas se dire que l'on avait déjà tous les détails en main depuis le début. Où serait l'intérêt de poursuivre une lecture dont on saurait déjà tout du dénouement? Je ne dis pas qu'on ne devine pas ce qu'il va advenir des personnages mais, pour ma part, des doutes sont demeurés jusqu'à la fin, et j'en suis bien contente.

 

Le personnage de Susannah et intéressant car elle est toujours positive, chose que j'ai moi-même du mal à appliquer, et attentive aux autres, surtout à Belly mais à ses fils aussi.

 

Pour conclure, il s'agit du premier tome d'une trilogie. Celui-ci nous laisse donc naturellement sur notre fin et j'avoue que je compte bien lire la suite. Je n'ai aucune idée de l'orientation que va prendre l'histoire. Tel que l'on est arrêtés, il se pourrait très bien que l'histoire devienne mi-dramatique, mi-fleur bleue mais je ne pense pas que le côté fleur bleue serait intéressant à exploiter (ni à lire)

 

Quelques phrases que j'ai appréciées :

-> "Parfois les gens vous paraissent un million de fois plus beaux qu'ils ne le sont en réalité. Comme si on les voyait à travers des verres spéciaux - sauf qu'à partir du moment où on les perçoit d'une certaine façon, est-ce qu'ils ne finissent pas par le devenir réellement?" (page 57) [oh que non alors!]

-> "Il m'avait un jour raconté que Winston Churchill avait dit que la Russie était un rébus enveloppé de mystère au sein d'une énigme. D'après mon père, Churchill parlait de ma mère en réalité." (page 61)

-> "Je virais au caramel foncé. Je ressemblais à quelqu'un d'autre en été et c'était peut-être ce que je préférais à cette période de l'année." (page 86)

-> "Une fille qui conduit, c'est vraiment classe, m'a expliqué Jeremiah par-dessus la voix de Kurt Cobain. Ca prouve qu'elle a confiance en elle, qu'elle sait ce qu'elle fait." (page 94) [cette phrase me parle particulièrement, moi qui ai des difficultés en conduite et manque de confiance]

 

Remarque : en page 104 est expliqué que Taylor met du ketchup absolument partout, y compris sur des Saint-Jacques. Je me suis dit qu'un cuisinier ou un amoureux de la cuisine qui lirait ça se dirait que c'est un sacrilège absolu!

 

Ma copine Lasardine a aimé elle aussi^^ et ces demoiselles également : Bladelor, Lael et Clarabel.

 

N' étant pas de nature patiente et ayant vu que certaines bloggeuses avaient déjà le deuxième tome en leur possession, je suis allée chercher le résumé.

 

! Attention - S P O I L E R S !

 

Ce deuxième volet s'intitule donc en VO It's not summer without you et, si comme moi vous être curieuse, en voici le résumé (en anglais bien sûr) :

Last year, all of Belly’s dreams came true and the thought of missing a summer in Cousins Beach was inconceivable. But like the rise and fall of the ocean tide, things can change--  just like that. Suddenly the time she's always looked forward to most is something she dreads. And when Jeremiah calls to say Conrad has disappeared, Belly must decide how she will spend this summer: chasing after the boy she loves, or finally letting him go.

 

http://www.teenlibris.com/images/uploads/books/Its-Not-Summer-Without-You.jpg

 

Si vous avez une idée de sa sortie en France : je suis preneuse et j'ai hâte!!!

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Lectures - Romans Jeunesse
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 20:25

Bonjour!

 

Voici venu (un peu en retard*) le moment de vous présenter la dernière surprise que Uhbnji m'avait réservée à l'occasion du Swap Nouvel An organisé par Herisson08

 

automne.JPG

 

Sur ce dernier petit paquet, Uhbnji m'inqiduait que, lorsqu'elle n'avait pas trop le moral, elle se massait les pieds ou les avants-bras avec de l'huile de massage....

C'est donc tout naturellement qu'en déballant ce dernier paquet, j'ai découvert uen fiole remplie d'huile de massage!

 

automne_deballe.JPG

 

Merci beaucoup Uhbnji pour ce swap et pour ces petites surprises qui ont égayé mes saisons!

 

*Edit du 23/09/2010 : persuadée j'étais que l'automne commençait le 21 mais j'apprendsce aujourd'hui qu'il commence aujourd'hui! J'étais donc finalement en avance! 

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Swap
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 20:48

Bonjour à tous!

 

Aujourd'hui, un petit billet pour vous parler de ma journée d'hier. En effet, elle était pour moi placée sous le signe des livres. Après une partie de mon samedi après-midi passé à étudier la LAL de ma Maman et à noter ce que je pouvais trouver en poche ou d'occasion, j'ai enquillé le dimanche matin sur deux foires à tout, dont une qui m'a pris pas moins de 2h30 à parcourir!

J'adore les foires à tout. Elles me donnent l'occasion de trouver des livres neufs ou quasi neufs pour beaucoup moins cher. Si on peut débarrasser les gens de ce qui les encombre tout en se faisant plaisir, moi je dis : j'y cours!

 

Bien sûr, selon nos goûts et les stands, il faut s'attendre parfois à être un peu frustrée, surtout si l'on cherche quelque chose en particulier mais, comme vous vous en doutez, quand on a une bonne LAL, il est rare de ne rien trouver. Le tout est de savoir rester raisonnable car, si notre budget peut paraître s'agrandir grâce à ce genre de manifestation, ce n'est pas le cas de l'appartement!

 

Voici donc ce que j'ai pu trouver pour moi sur les deux foires à tout :

foiratout19082010.JPG

Plutôt raisonnable, non? Je cherchais Un été pour tout changer en poche à chaque fois que j'allais dans une librairie car je sais qu'il exitse mais je ne le trouvais jamais. Résultat, un grand format pour 2 €

Quant à It Girl, ayant été un peu échaudée par mon expérience avec l'auteur sur le tome 1 de Gossip Girl (il me reste le 2 à lire), j'étais curieuse mais je ne voulais pas le payer plein pot. Du coup, 2 € également

 

Pour ma Maman (une troisième foire à tout a complété mon butin du matin pour elle) :

foiratoutmaman.JPG

Le tout pour 6 ou 7 €.

 

Après tout ça, j'aurais pu m'arrêter là. Sauf que l'association Rouen Conquérant a la bonne idée d'organiser chaque année à cette période une énorme foire aux livres nommée Quai des Livres. Je l'ai découverte l'an dernier et je ne pouvais pas passer à côté! C'est donc avec les copines Clair de Jour et Chrestomanci et deux messieurs plus résservés (^^) que je me suis rendue sur place cette année. Après une balade aller-retour le long des quais, j'ai repris le chemin par moi-même, pouvant ainsi laisser libre court à mes envies de fouineuses, trop soucieusee à l'idée d'avoir raté une bonne affaire. Effectivement, ça aurait été dommage de repartir si vite :

 

quaideslivres19082010.JPG

 

Sur mon tableau de chasse :

-Crime et couches-culottes, de Jennifer Weiner

-De l'autre côté du lit, de Alix Girod De L'Ain

- le manga Aïshité Knight, de Kaoru Tada

- Très chère Sadie, de Sophie Kinsella, que j'avais très envie de lire mais qui était trop cher pour moi

- Blonde Attitude, de Plum Sykes (sur ce coup-là, je me suis trompée. Je pensais qu'il était dans la liste de ma Maman mais c'était un autre. Tant pis, je le lirai sûrement malgré tout)

- Si je reste, de Gayle Forman, pour ma Maman

 

Le tout... pour max 14 €! et neufs, pour la plupart

 

Ces achats viennent compléter une PAL déjà bien remplie, agrémentée la semaine dernière des emprunts en médiathèque ci-dessous :

mediathequesept.JPG

(je lis actuellement L'été où je suis devenue jolie)

 

et des achats suivants en foire à tout et chez le bouquiniste :

foiratoutbouquinisteposte.JPG

- Le jardin des secrets, de Kate Morton (j'urais préféré trouvé Les brumes de Riverton mais à ce prix-là, ça le faisait aussi^^)

- The secret garden, de Frances Hodgson Burnett (rien à voir malgré le titre mais j'avais très envie de le lire alors quelle joie de le trouver en VO chez le bouquiniste!)

- Harry Potter and the chamber of secrets, de J.K. Rowling (après une immersion dans le tome 1 en VO, pas pu résister quand je l'ai vu chez le bouquiniste)

- L'amour est à la lettre A, de Paola Calvetti. Un cadeau (empoisonné?) d'une copine bloggeuse car je voulais le lire et elle l'avait lu...

 

Enfin, quelques magazines sont venus s'ajouter à mes nombreux exemplaires :

magazines_aoutsept.JPG

Je ne résiste pas à une jolie photo de Jennifer Aniston, en vue d'un futur dessin, même si le dernier date un peu ; j'ai payé un peu cher essentiellement pour une interview de Wataru Yoshizumi mais je l'aime beaucoup et j'achète Séries Mag tous les deux mois, je l'ai déjà dit!

 

Ah, et j'ai reçu samedi mon exemplaire de Frères de sang, de Richard Price, que je lirai dans le cadre de Masse Critique, organisé par Babelio!

 

http://www.decitre.fr/gi/27/9782258085527FS.gif

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Achats divers
commenter cet article

Je participe à...

logo.gif

 

Depuis décembre 2010, pour ma plus grande joie!

+ Membre du forum depuis le 05/12/2010

 

stars-portraits.jpg

Inscrite depuis le 21/05/2007 même si je n'ai plus trop le temps^^Mais j'espère qu'il reviendra!!!

 

Forum Livraddict : agréable et convivial!

Membre depuis le 03/11/2009

 

 

chicklitchallenge

Chick-lit challenge 2012,organisé par Evy

Echéance : le 31/12/2012

Livres lus : 0

 

Challenges Séries TV par Magda31 sur Livraddict

Du 11/11/2011 au 20/03/2012