Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joey's sharing place
  • Joey's sharing place
  • : Ce blog parlera de mes coups de coeur, qu'il s'agisse de télé, de ciné, de musique, etc..., et de mes lectures en général
  • Contact

Mes (nombreux) chouchoux

http://img.ozap.com/01579524-photo-le-cast-de-90210.jpg

90210

http://2.bp.blogspot.com/_BjhQ-9oIy74/S32c9HzW2mI/AAAAAAAADds/YqIrQ7NIyXI/s800/affiche-Beautiful-People-2005-1.jpg

Beautiful people

http://legendsrevealed.com/entertainment/wp-content/uploads/2009/04/beverly-hills-90210_l.jpg

Beverly Hills 90210

http://screencrave.com/wp-content/uploads/2009/01/blossom09-01-26.jpg

Blossom (Petite fleur)

http://www.lemag-vip.com/memo/body-of-proof-poster.jpg

Body of Proof

http://www.serieslive.com/img/series/casting/brothers_and_sisters.jpg

Brothers & Sisters

http://dailyrunneronline.com/wp-content/uploads/2010/03/Cosby-pic.jpg

Cosby Show

http://www.sonypictures.com/tv/shows/dawson/gallery/cast/assets/cast.jpg

Dawson's Creek (Dawson)

http://www.journaldesseries.com/public/Desperate%20Housewives/Desperate.jpg

Desperate Housewives

http://images.starpulse.com/Photos/Previews/Dharma-and-Greg-tv-02.jpg

Dharma & Greg

http://www.journaldesseries.com/public/Everwood/Everwood.jpg

Everwood

http://www.onehundredtearsaway.com/wp-content/uploads/2009/10/felicity_season1.jpg

Felicity

http://images.art.com/images/products/small/10053000/10053844.jpg

Friends

http://kloppertjie.files.wordpress.com/2008/06/full-house.jpg

Full House (La fête à la maison)

http://televixen.files.wordpress.com/2009/06/gilmoregirls.jpg

Gilmore Girls

http://season1.fr/images/gossip_girl2.jpg

Gossip Girl

http://1.bp.blogspot.com/-Ro1pkoZfLpM/TeFjJtH3DFI/AAAAAAAAAJ0/SKLp9H20wLM/s1600/Greys.jpg

Grey's Anatomy

http://www.notrecinema.net/aviscine/images/films/18000/18816_half_26_half_harlf_26_half___18415293half_&_halfmona.jpg

Half & Half

http://imagesentoutgenre.i.m.pic.centerblog.net/1jm5k41t.jpg

Heartbreak High (Hartley, coeurs à vif)

http://www.lemag-vip.com/memo/hart_of_dixie_poster_rachel_bilson.jpg

Hart of Dixie

http://dvdsaxxo.files.wordpress.com/2009/10/joan-of-arcadia.jpg

Joan of Arcadia (Le monde de Joan)

http://img.over-blog.com/456x600/1/10/54/32/UPDL-FAIT-SON-CINEMA/SERIES-TV/CHAMPIONNES-A-TOUT-PRIX.jpg

Make it or Break it (Championnes à Tout Prix)

http://www.onlyonetreehill.com/images/season1.jpg

One Tree Hill (Les frères Scott)

http://www.mainstreamclub.org/wp-content/uploads/2010/09/CEST-LA-REPRISE-Parenthood-saison-2-parents-mais-un-peu-quand-m%C3%AAme-2.jpg

Parenthood

http://savemybrain.net/v2/wp-content/uploads/2009/10/private-practice-l-1.jpeg

Private Practice

http://www.lafilledurock.com/wp-content/uploads/rizzoli-and-isles-poster.jpg

Rizzoli & Isles

http://www.rtsr.ch/rtsr/upload/Image/dossiers/series/SexCity_The%20Cast1.gif

Sex & the city

http://28.media.tumblr.com/tumblr_l6wy9e1xrD1qcquuyo1_400.jpg

Step by Step (Notre belle famille)

http://2.bp.blogspot.com/_1Ph6cIev9gw/SfXRltIIFvI/AAAAAAAAHEY/gvch7OTs2os/s400/bigbang.jpg

The Big Bang Theory

http://www.reelfilm.com/images/tvgold.jpg

The Golden Girls (Les Craquantes)

bigtheoc2ay1

The O.C.

http://www.peeperstv.com/pictures/340627/joycedewittthreescompany.jpg

Three's Company

http://30.media.tumblr.com/BXcnuRrK0nca5mwqoiGmKLeCo1_400.jpg

Two of a kind (Les jumelles s'en mêlent)

http://televixen.files.wordpress.com/2009/02/wtb.jpg

Who's the boss? (Madame est servie)

http://image.toutlecine.com/photos/w/i/l/will-et-grace-serie-tv-07-g.jpg

Will & Grace

Rechercher

Lectures en cours

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/mincouv75456545.jpg  

16 Lighthouse Road, de Debbie Macomber

Commencé le : 17/04/2012

Evolution de ma lecture : page 48/376

 

 

Sabrina, the teenage witch, #1, de David Cody Weiss et Bobbi JG Weiss

Commencé le : 05/10/2010

Evolution de ma lecture : page 42/150  

 

 

Ma vie est tout à fait fascinante, de Pénélope Bagieu

Commencé et fini le : 27/08/2010. Billet à venir (attente retour car je l'ai prêté)

Billets à venir

"Intouchables", film de Eric Toledano et Olivier Nakache, de 2011

Noel 2011

"Esprit de famille', de Thomas Bezucha , de 2005

28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 23:10
J'ai décidé d'entamer une rubrique spéciale Renaud. Je publierai donc, de temps en temps, un article concernant ce chanteur qui est l'auteur/compositeur /interprète que je préfère.

Je commence donc aujourd'hui avec la chanson "Dans ton sac", découverte sur le tard alors qu'elle est disponible sur l'album "Marchand de cailloux", daté de 1991

Je n'ai malheureusement pas trouvé de vidéo avec des images mais la chanson est là, c'est l'essentiel

J'admire l'écriture de Renaud, que ce soit pour dénoncer des faits de société comme pour parler des petites choses de la vie. Cette chanson appartient à cette seconde catégorie et reflète tout le bazar que l'on peut trouver dans un sac de fille (eh oui, j'avoue!) J'aime l'émotion qui s'en dégage et cette capacité qu'a justement Renaud de se servir de choses simples pour faire passer toutes sortes d'émotions dans son écriture. J'aime aussi sa voix et je n'ai nullement honte de le dire. Il a beau s'appeler lui-même "le chanteur énervant", on a eu beau dire de lui qu'il ne savait pas chanter, je ne suis pas d'accord du tout et je trouve sa voix magnifique. Je l'aime, et puis c'est tout! Après une dizaine d'années, ce n'est pas près de changer!

Mes paroles préférées dans cette chanson :
"Un mouchoir tout bien plié
Qui t'a jamais vu pleurer
Ou si peu
P't être que j' suis si mauvais mec
Qu' j'ai rendu ton cœur tout sec
Pis tes yeux

J' t'ai piqué un Stimorol

Ça a un vieux goût d' pétrole
Mais c'est good"


http://www.spirit-of-rock.com/les%20goupes/R/Renaud%20Sechan/Marchand%20de%20Cailloux/Marchand%20de%20Cailloux.jpg
Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Musique - Renaud
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 23:09


Commencé le : 17/02/2010
Fini le : 25/02/2010
222 pages
Emprunté à la médiathèque

Résumé de l'éditeur :

Marion, la fille d'un jardinier du château de Versailles, a été choisie pour servir la favorite du Roi-Soleil, madame de Montespan.
La marquise est exigeante et capricieuse ; il est bien difficile de la satisfaire. Heureusement, Marion possède un don rare : elle sait créer des parfums extraordinaires qui plaisent à sa maîtresse. Mais la Montespan a plus d'un vilain tour dans son sac. Bientôt, Marion découvre qu'un terrible complot se trame contre la reine...

Etant attirée par les livres jeunesse (ado et un peu pré-ado), je vais, maintenant que je suis inscrite à la médiathèque, traîner mes guêtres dans le rayon qui y est consacré. Sûrement que cet attrait me vient aussi du fait que je ne lis pas depuis longtemps : je ressens l'envie de me rattraper quand je flâne dans ces rayons!
Ce livre, je l'avais vu sur un blog, mais je ne sais plus lequel. Etrangement, moi qui n'aime pas l'Histoire, je me retrouve attirée par les livres qui se passent à d'autres époques et je me surprends même à me dire que je lirais bien un livre consacré à Marie-Antoinette. Allez savoir pourqoi... En tous les cas, c'est surprenant ce à quoi la lecture peut vous mener, ce genre de revirement complètement inattendu voire même, pourrais-je dire, inespéré. [fin de la parenthèse :op]

Je ne sais pas si je n'ai pas été assez dans le livre dès le départ ou si l'auteur est tout simplement douée (cette seconde option serait tout à notre honneur à toutes les deux) mais, au début, j'ai vraiment pris la Montespan pour une gentille femme. Elle nous est présentée comme la plus belle femme du royaume, la favorite de Louis XiV et elle a, c'est le cas de le dire, toute une cour autour d'elle, prête à agir dès qu'elle lève le petit doigt. Ceci est d'ailleurs plutôt agaçant au final. Elle a beaucoup plus que ce dont elle a besoin et ne s'en rend même pas compte. Comme sûrement toutes les femmes de son rang ou presque à l'époque.

La jeune Marion débarque là, sans l'avoir souhaité et même, le craignant, dépitée d'être séparée de son père, et elle devient rapidement la favorite de la marquise. Seulement voilà, c'est simplement parce que cette dernière voit en Marion la possibilité de satisfaire beaucoup de ses intérêts.

Il y a une chose que j'ai trouvée étrange : la sensation quand Marion quitte son père pour être au service de la marquise que c'est une séparation presque définitive alors qu'au final, on peut dire que Marion s'"échappe" plutôt facilement pour aller rendre visite à son père. Elle est censée apparaître immédiatement à la demande de la Montespan (même si c'est quasiment toujours pour la veiller pendant son sommeil, il est vrai) mais s'en va du château, comme ça, presque quand bon lui semble.

J'ai par contre aimé la complicité qui se crée entre Marion et sa compagne Lucie, l'évolution de l'histoire dans laquelle Marion finit par mener son enquête et la façon dont elle se sert de sa passion pour les parfums pour arriver à ses fins et faire ressortir la vérité au grand jour.

J'ai aimé aussi, je dois l'avouer, le fait que ce soit écrit (très) gros, que les chapitres soient vraiment courts et espacés (en terme de pagination) même si ce dernier point signifie malheureusement que l'éiteur aurait pu faire des économies de papier : facilement deux fois moins de papier aurait pu être utilisé pour le même livre.

Curieusement, pas d'histoire d'amour entre l'héroïne et un garçon dans le livre. Sûrement parce qu'elle avait d'autres préoccupations. En revanche, une jolie morale qui montre, s'il en était besoin, que la beauté extérieure cache parfois des vilainies et qu'une femme dite "vilaine" de par son physique est en réalité parfois bien plus jolie qu'une autre.

A propos de la reine : "Cette petite infante espagnole boulotte aux dents gâtées était une femme juste, attentive et humaine qui aimait passionnément les enfants" (page220)

Le livre insiste aussi beaucoup sur la puanteur omniprésente dans le royaume, du fait du manque d'hygiène. J'ai beaucoup entendu dire de cette époque que les Français ne se lavaient pas, qu'ils étaient sales en général et je sais que certains étrangers ont gardé ce cliché mais alors là, je me suis dit  "est-ce exagéré?", "était-ce ainsi?" De nos jours, difficile d'imaginer une telle chose mais, en réalité, à bien y réfléchir, c'est malheureusement plus que plausible.

Si seulement les gens pouvaient se mettre en tête que c'était il y a des siècles! Tout comme le béret, ce n'est pas la véritable image des Français. Enfin je l'espère...

En bref, une lecture-détente agréable et ludique pour se plonger dans une autre époque...

Au cas où vous seriez intéressés, la suite a été publiée sous le titre Parfum de Meutre et Annie Pietri a écrit de nombreux autres romans jeunesse
.

challenge-ABC

Challenge ABC n°3/26 (lettre P)





Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Lectures - Romans Jeunesse
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 10:12
http://declic-video.com/img/p/111-247-thickbox.jpg

Dimanche soir, mon copain et moi avons regardé la version Tim Burton de Charlie et la chocolaterie, avec Mister Johnnny Depp. Il faut savoir que je ne suis pas fan des films de Tim Burton (pas taper!) J'ai vu "L'étrange Noël de Monsieur Jack" et j'adorerais avoir le point de vue des amateurs car je ne comprends pas l'engouement qu'il suscite. J'ai vu un morceau de "Sleepy Hollow", que mon copain aime beaucoup, et ce n'est vraiment pas mon univers. Je ne m'aventurerais pas à regarder "Sweeney Todd", pour la même raison. En revanche, mon copain me conseille vivement "Edward aux mains d'Argent" (qui m'attire quand même un peu) et on m'a dit beaucoup de bien de "Big Fish". En pensant à "Charlie et la chocolaterie", même si je n'ai pas lu le livre, je partais avec une image positive. J'allais peut-être enfin apprécier réellement un film made by Burton...

Pour commencer, l'histoire, que je ne connaissais pas, est intéressante. J'ai trouvé Charlie et son grand-père attachants, me suis dit  "tiens, encore Helena Bonham-Carter! On dirait qu'il l'aime autant que Johnny Depp!" et il est vrai que les images sont très réussies. La maison est amusante même si, dans le contexte, il n'y a rien d'amusant, j'en conviens. Cette famille est unie et fait face à sa pauvreté comme elle le peut. Ils ne s'appitoient pas sur leur sort, malgré la situation difficile. Jusqu'à ce jour où Charlie est enfin invité à visiter la chocolaterie de Willy Wonka...

Le personnage campé par Johnny Depp m'est apparu plutôt antipathique mais surtout parce qu'il était très bizarre. Ceci m'a pourtant occasionné un fou rire lorsqu'il dit au père de Veruca, je crois, qu'il est lui-même vraiment très bizarre. Comme aurait dit un ami à moi  "c'est le chaudron qui dit à la marmite "t'as l'cul noir!"" et c'était amusant.

Il est vrai que l'on a ensuite, au fil du film, des éléments d'explications sur sa "bizarrerie" et que ça le rend plus humain à nos yeux mais, vraiment, j'ai eu du mal. Et puis, je suis pro-Jack Sparrow alors le changement d'image (que Depp maîtrise à la perfection) est un choc!

Non mais, sérieusement :

http://img.dailymail.co.uk/i/pix/2007/05_02/pirateDM2505_468x456.jpghttp://pagesperso-orange.fr/cineclap/htm/charlie2.jpg

Jamais on ne croirait que c'est le même. C'est dingue! Même si j'ai détesté ce look (pourtant approprié) et ses lunettes mouche, la transformation est sans nul doute l'un de ses plus grands talents (déjà remarqué avant, quand même!)

J'ai adoré les images de la chocolaterie avec la rivière chocolat et les champignons-bonbons. C'était magnifique.

http://img.teva.fr/02420926-photo-la-riviere-chocolat-dans-charlie-et-la-chocolaterie.jpg
Mais, malheureusement, ça ne m'a pas suffi pour faire passer le caractère détestable des 4 autres enfants sélectionnés pour la visite. Une petite peste bourgeoise à qui son père cède tout (saleté de Veruca, je t'aurais collé des claques... M'enfin, ce n'est qu'une enfant! On se calme!) ; un goinfre toujours barbouillé de chocolat ; une miss chewing-gum évadée de Terrabithia, où elle était sûrement moins hautaine, et un fondu de jeux vidéo plutôt désagréable lui aussi. A propos de ce jeune homme, quelqu'un sait-il pourquoi Willy lui reproche toujours de marmonner? Je n'ai pas compris. Je l'ai vu en V.F. Marmonnait-il dans la V.O. ou est-ce la façon de Willy de l'ignorer?

Non, au final, on ne pouvait espérer que quelqu'un d'autre que Charlie ne remporte le prix secret! Etait-ce fait exprès? Pour nous rapprocher de lui?

Je ne sais pas ce que j'aurais voulu qu'il se passe pour que j'apprécie vraiment ce film. Peut-être suis-je trop adepte du "tout le monde il est beau..."? (mais sans la naïveté)

Les chansons (en français, en tout cas) interprétées par les Oompa Loompa sur chaque enfant avaient pour certaines un rythme agréable mais que de paroles simplistes... Un mauvais tour de la VF à nouveau? Je trouvais du coup ces personnages plutôt énervant, eux aussi.

Alors, maintenant, la question se pose. Quand on a éteint, j'ai eu le droit à un (gentil) "tu n'aimes jamais rien" et aussi à un "au moins, tu sais que tu ne liras pas le livre" Mais justement, non, ce n'est pas dit. Cette lecture me tente malgré tout avec l'espoir de la préférer au film. Je pense tenter l'aventure à la médiathèque.

Et vous, qu'en dites-vous? Avez-vous aimé cette version ciné? Avez-vous préféré le livre au film?

Je sais aussi qu'une première adaptation a été réalisée dans les années 70 (merci Gilmore Girls! Saison 1, épisode 7) L'avez-vous vue?

Petite remarque supplémentaire : bon sang, je savais que Freddie Highmore (qui joue Charlie) ressemblait à Arthur (et les Minimoy, que je n'ai pas non plus aimé) Il a quand même changé entre les deux films! Comme les enfants grandissent vite... et je me rends compte qu'il a déjà eu plein de rôles mine de rien

http://www.smh.com.au/ffximage/2005/09/02/freddy_narrowweb__200x254.jpg



Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Cinéma
commenter cet article
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 07:00



Repris à la page 172 le : 13/02/2010
Fini le : 14-15/02/2010 (c'est-à-dire la nuit)


Résumé de l'éditeur :
Becky Bloomwood,la terreur des distributeurs toujours aussi folle de fringues, ne s'est guère assagie question finances.
Mais à quoi bon être enfin devenue la journaliste financière la plus populaire d'Angleterre si l'on n'en profite pas ? Heureusement, elle file le parfait amour avec le séduisant Luke, son fiancé. Même s'il travaille du matin au soir pour monter sa nouvelle agence de communication à... New York ! Le rêve pour toute accro du shopping qui se respecte ! Aux anges, Becky s'envole avec lui vers ce paradis de la consommation où elle se grise à l'envi de soldes, de marques et de boutiques.
L'ivresse tourne à la gueule de bois quand Luke découvre, un beau matin, dans un tabloïd anglais, un cliché de Becky en pleine frénésie d'achats sur la Cinquième Avenue. Autant dire adieu à leur crédibilité. Mais la coincidence est fâcheuse et Becky est sceptique face au hasard...


Après quelques années de pause accro (j'avais lu le premier opus et commencé celui-ci en 2006-7), j'y suis revenue. J'avais en effet bien l'intention de continuer et cela valait mieux car j'avais déjà acquis les suivants (je n'ai pas encore le dernier par contre).

J'avais beaucoup apprécié le premier. C'était léger. J'étais à la fac. Ca me changeait des cours. Sauf que voilà, alors que le livre aurait dû m'inciter à la prudence, à l'établissement d'un budget etc, il me donnait une incroyable envie d'acheter! La pause dans ma lecture de cette série est donc aussi due à ce phénomène contradictoire et pas du tout raisonnable.

Mais c'est sans problème que j'ai retrouvé l'univers de Rebecca "Becky"  Bloomwood après ces 4 ans. Ca détend toujours autant, surtout que l'on se dit "non mais elle n'est vraiment pas possible, cette fille!!!" Oui parce que, ça, personne ne le niera, Becky est sacrément naïve. On se dit même qu'il n'est pas possible de l'être à ce point, qu'elle aime faire des bêtises et n'être pas maître de ses finances un point c'est tout.  Becky est infatigable pour courir les grandes boutiques de la 5ème avenue même si ce n'est pas du tout ce qu'elle avait annoncé à Luke comme programme en son absence. Lorsqu'elle entre dans une salle de gym, elle qui ne pratique jamais de sport à l'audace de penser que le tapis de course à grande vitesse sera pour elle une promenade de santé. Elle en ressort complètement lessivée, à la limite de l'évanouissement! Elle est complètement irresponsable et parfois, il faut bien le dire : stupide, dépourvue de tout bon sens Je concède à qui voudra arguer dans ce sens qu'elle pourrait devenir agaçante par moments. Pour ce tome 2 de ses aventures, ça ne m'a pas gênée plus que ça parce que je pars du principe que c'est ce sur quoi repose le livre et que personne n'a dit qu'il était sérieux. Cela dit, j'espère qu'un homme tombant sur ce genre de lecture ne cataloguerait pas toutes les femmes comme ressemblant à Becky! Enfin, c'est vrai, un homme ne lirait pas ça :)

En relisant le résumé, il me semble distinguer que l'histoire est présentée comme ce qui va virer à une enquête. C'est vrai qu'une partie est consacrée à des découvertes mais c'est vraiment en fin de livre. Ne vous attendez pas à une enquête tout du long.

Quelques moments donnent tout de même un peu de sérieux à ce livre. Une dispute entre Luke et Becky notamment. La rupture est-elle proche? Va-t-elle trouver quelqu'un d'autre? Je ne vous dirai rien pour ne pas gâcher le plaisir.

Les moments où Becky doit faire face à ses anciens collègues également, qui cherchent à tirer profit du pétrin dans lequel elle s'est fourrée, et la façon dont elle réagit la montrent davantage "adulte". Eh oui, Becky est souvent une grande enfant et, même si je ne suis pas aussi irréfléchie qu'elle peut l'être parfois, j'avoue garder moi aussi des côtés enfants. Mais l'important, c'est qu'elle finisse par reprendre le dessus, non?

Quant aux personnages, justement, je trouve qu'à côté de l'extravagante et tout de même attachante Miss Bloomwood, Luke est un peu terne, fade et surtout toujours très pris par le boulot, ce qui n'aide pas au développement et à la connaissance plus détaillée du personnage.
On retrouve bien sûr Suze, la meilleure amie toujours prête à aider, ainsi que son cousin Tarquin, toujours un peu étrange mais sur la voie d'un changement. Enfin, on découvre un nouveau venu : Michael, le nouveau collègue de Luke, qui jouera un grand rôle dans le dénouement de ce roman.

J'enchaîne ma lecture avec le "tome 3" et on verra si la mayonnaise prend toujours...

Ce livre a été lu dans le cadre d'une lecture commune avec MyaRosa et Herisson08! Allez voir ce qu'elles en ont pensé

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Lectures communes
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 22:37

Un long titre pour vous exposer quelque chose dont je suis fière... Un bilan qui fait du bien et qui me donne le sourire

Moi qui ne lisais pas, je me suis donc fait un petit bilan hier soir et je suis bien contente :



bilan06-10.JPGLa photo bilan depuis 2006 (et le gros trou entre 2006 et 2009!) hors manga et livres prêtés et empruntés

bilan août09-février10
Le bilan depuis août 2009, hors livres prêtés et empruntés (sauf Hunger games et Love Hina!^^)


J'ai lu en 2006 :
->
environ 6 - 7 livres (hors manga), sans compter les livres pour les cours. C'est là que j'ai commencé à me mettre à lire autre chose que des manga et des magazines sur les séries télé

-> En été 2009, j'ai lu environ 3 livres : Itinéraire d'Enfance, prêté par une collègue, Shoe Addict et Sexe, Diamants et Plus si Affinités, prêté par ma Maman. c'est là que tout a vraiment démarré (les deux dernies n'ont pas eu droit à leur billet)

-> en septembre 2009, juste après la création de mon premier blog de coups de coeur (Skyblog), j'ai lu 1 roman et deux nouvelles, tous achetés récemment à l'époque

-> en octobre 2009, j'ai lu 2 romans, achetés récemment également dnt une lecture commune

-> en novembre 2009, j'ai lu 2 romans à nouveau, dont mon premier partenariat (Livraddict/Gallimard Jeunesse)

-> en décembre 2009, j'ai lu 1 livre pour un deuxième partenariat (Livraddict/Michel Lafon) et j'ai participé à mon premier swap

-> en janvier 2010, pic de consommation puisque j'ai lu 7 livres dont mon premier en anglais, mon troisième partenariat (Livraddict/Oh! Editions) et deux lectures communes. j'inaugurais ainsi également ma participation à pas moins de 4 challenges différentes pour l'année 2010. Ce fut aussi le mois de publication de mon billet pour mon deuxième swap et je me suis réinscrite à la médiathèque (dont deux de mes lectures étaient issues)

-> en février 2010, j'ai lu pour le moment 3 livres et j'en ai deux autres entamés

Alors, pas mal cette évolution, non?

Cela peut paraître vraiment peu pour beaucoup d'entre vous mais je vous assure que pour moi, c'est beaucoup.

cahierlivres.JPGEt lui, c'est mon joli cahier. Celui qui va me servir à répertorier tout ça. eh oui, on est listes ou on ne l'est pas. Ca ne se voit pas bien là, c'est sûr mais, en vrai, il est sur fond blanc et il est super frais. il était cher mais il est trop beau!

Je suis ravie, ravie ravie et je suis d'autant plus ravie d'avoir pu intégrer cette communauté de bloggeurs littéraires et le forum Livraddict qui me comblent de partage et de découvertes chaque jour un peu plus. Cela ne fait qu'augmenter ma soif de lectures et c'est très bien!

Merci à celui ou celle qui a provoqué le déclic (j'ignore qui) et à tous ceux qui,
d'une manière ou d'une autre, se sont sentis concernés par ce billet.

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Blabla lecture
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 13:40



Bonjour à tous!

Cela fait quelques temps que je n'ai pas publié d'article et je viens de finir Hunger games mais, s'agissant d'une lecture commune, mon billet ne paraîtra que le 1er avril 2010.

En attendant, j'ai donc décidé d'entamer un manga. Vu que ça se lit vite, je m'assurais ainsi uen nouvelle publication sous peu et une lecture sympa. De plus, ma soeur m'a prêté le mois dernier toute la série des Love Hina. Elle a un tas de manga et je souhaitais découvrir une nouvelle série.

A vrai dire, ce n'est pas entièrement nouveau pour moi car j'avais déjà vu le début en anime. Il y a quelques années, France 2 avait en effet tenté une diffusion... de courte durée!

Résumé (par moi) :
Keitaro Urashima, 19 ans, tente de rentrer à la prestigieuse université japonaise Todai depuis deux ans, sans succès. Suite à ces échecs, ses parents l'ont mis dehors. Il part donc pour la pension Hinata, tenue par sa grand-mère, en espérant y trouver un toit pour ses révisions. Malheureusement pour lui, à son arrivée, il découvre que sa grand-mère est partie en voyage, laissant la gestion de la pension à sa tante Haruka, et que ladite pension est à présent réservée aux jeunes filles. Il y fait donc la connaissance des 5 habitantes : Naru, Kitsune, Sû, Shinobu et Motoko, qui n'ont pas l'intention de le laisser vivre avec elles. Mais Keitaro insiste car il se doit à lui-même et à son mystérieux amour d'enfance d'intégrer Todai. C'est une promesse qu'ils se sont faite et il tient à la respecter.


Mon avis :

Tout d'abord, je me souviens que je n'avais pas apprécié le dessin animé alors que je n'en entendais que du bien. J'avais trouvé ça trop loufoque, d'après mes souvenirs. En lisant ce tome 1, j'ai retrouvé certaines situations un peu "grosses", exagérées, mais cela ne m'a pas vraiment agacée comme dans l'anime. Peut-être aussi est-ce une question de différence d'état d'esprit, je ne sais pas.

Le pauvre Keitaro n'a pas de chance : non seulement il est assez maladroit de nature avec les filles et n'a jamais eu de copine mais, en plus, tous les pires quiproquos se produisent lorsqu'il s'approche de l'une des filles, ce qui fait qu'elles sont d'abord persuadées qu'il est déjà à Todai et, ensuite, comme s'il ne suffisait pas qu'elles découvrent que c'est faux, il passe pour un pervers. Elles mettent alors tout en oeuvre pour le faire quitter la pension. mais c'est sans compter sur l'intervention de sa grand-mère...

Ce qui importe le plus pour moi dans le choix d'un manga, ce sont d'abord les graphismes puis l'histoire et si je connais l'auteur ou non. Je n'arrive pas (et ne me force pas) à lire un manga si les dessins ne m'attirent pas. Celui-ci remplit très bien sa fonction car j'apprécie beaucoup les dessins. Il y en a même certains que j'ai envie de tenter... L'histoire est agrébale, se suit bien, même si ces quiproquos et maladresses dont j'ai parlé sont parfois trop nombreux, trop enchaînés à mon goût.

Toutefois, ça ne m'empêche pas de vouloir continuer avec la lecture des tomes suivants. Et puis, c'est un privilège de pouvoir avoir toute une série à disposition, prête à être lue, sans avoir à attendre les prochaines parutions! Non parce que, je ne sais pas si vous lisez des manga mais, si c'est le cas et que vous suivez une série en cours, vous savez comme moi que ça se lit très vite et que c'est long de devoir attendre le suivant à chaque fois. (en moyenne un tome tous les deux mois, si je me souviens bien)

J'aime beaucoup le personnage de Shinobu : elle est trop mignonne! Je ne sais pas si ce sont ses cheveux mais elle me fait penser à Sachiko, dans Pink Diary. (manga de Jenny) Avec , c'est la plus jeune et sûrement aussi la plus innocente de toutes. J'aime moins Kitsune pour le moment, qui, dès le début, cherche à piéger Keitaro. Motoko est un peu trop "dure" à mon goût pour le moment et Naru est celle que l'on pourrait appeler l'héroïne, s'il n'en fallait qu'une. Vous verrez pourquoi si vous le lisez...  Quant à Sû, elle est étrangère et ne maîtrise pas entièrement la langue. Du coup, cela amène quelques pointes d'humour :)

En bref, une petite lecture bien sympa qui ne demande qu'à être prolongée :)


Edit de dernière minute : j'ai oublié de dire que j'adore le petit supplément à la fin, qui nous montre les esquisses préparatoires des personnages. C'est intéresssant de voir que l'auteur et son équipe ne sont pas arrivés d'un coup aux personnages tels qu'on les voit au final




Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Lectures - Manga
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 22:20
dvdlivre30012010

J'aurais dû attendre le 1er février pour pouvoir dépenser à nouveau, comme je me l'étais fixé mais bon, à un ou deux jours près dirons-nous...

J'ai donc ramené :
- How I Met Your Mother saison 3 (pour pas cher par rapport aux autres magasins!)
- Coeur d'Encre, de Cornelia Funke, que j'ai eu le plaisir de trouver ne poche (non parce que 21 € pour le livre, je n'étais pas motivée et mon porte-monnnaie non plus)
- Coffret DVD films "La proposition" avec Sandra Bullock et Ryan Reynolds car je voulais le voir au ciné déjà + "Confessions d'une 'accro du shopping"

Mais bon, voilà, après avoir refait les comptes, suite aux impondérables (augmentation du loyer, impôts, heures supp de conduite et autres) à peine payée, à peine restreinte en achats. Mr porte-monnaie est enragé car déjà vidé

Reste à voir si je m'autoriserai quand même l'achat du DVD de 'L'abominable Vérité", film que j'ai adoré au ciné et qui sort le 3 février. Prochain achat programmé de façon certaine : la saison 1 de The Big Bang Theory, prévue pour le 3 mars!!!

Mais comme j'ai au moins appliqué une bonne résolution cette année, les joies de la médiathèque m'ont aussi permis d'emprunter ceci, sûrement tous deux pour mon challenge ABC 2010 :

mediatheque30012010.JPG
Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Achats divers
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 22:01

Depuis début janvier, je m'étais dit que je n'achèterai plus rien ce mois-ci

Cependant, j'avais commandé en toute fin décembre 3 livres que j'attendais avec impatience et qui sont arrivés cette semaine, pour ma plus grande joie :

suzannesomersbooks.JPG
De gauche à droite :
- Keeping Secrets, l'autobiographie de l'actrice américaine Suzanne Somers (Chrissy Snow dans "Three's Company" et Carol Foster-Lambert dans "Notre belle Famille"), dans laquelle elle raconte qu'elle est l'enfant d'un père alcoolique. Parue en 1988 ;
- After the Fall, la suite de l'autobiographie avec une couverture sublime (la photo, comme le papier) parue en 1998 ;
- Suzanne Somers' 365 Ways to Change Your Life qui expose, au jour le jour, le moyen de voir la vie sous son meilleur jour et de la mettre à profit. Paru en 1999.

En savoir plus sur Suzanne Somers :
Suzanne Somers a également publié des poèmes ainsi que des livres sur la diététique et la médecine (médecines "parallèles" à base d'hormones)
  http://www.lib.chattanooga.gov/bib/bibImages/eat_great.jpg.http://2.bp.blogspot.com/_04yqJnkcyn4/SU5efxMi1hI/AAAAAAAAFGk/deIM6YvlODc/s400/suzanne+somers+breakthrough+book.jpg

Elle a sa propre émission de télé shopping et a tourné dans plusieurs autres séries. Elle a commencé en tant que mannequin avant d'"exploser" en 1977 dans le rôle de Chrissy dans "Three's Company". Très appréciée par le public américain car plutôt sexy mais aussi très drôle, elle en fut virée au bout de 5 ans pour avoir demandé le même salaire que son collègue masculin John Ritter.

http://www3.pictures.zimbio.com/img/5519/Alicia/2338l.jpg

Elle se consacre ensuite au monde du spectacle puisqu'elle enchaîne les tours de chant à Las Vegas.

En France, elle est connue pour avoir interprété Carol Foster-Lambert pendant les 7 saisons de "Notre belle famille" (de 1991 à 1998) régulièrement rediffusées sur M6 et aujourd'hui sur Gulli.

http://www.cinemovies.fr/images/data/series/Pserie8421535902459.jpg 

Encore plus?
Sa fiche IMDB (en anglais)
Un rapide topo sur www.series-80.net



Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Séries télé
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 20:24

Commencé le : 10/01/2010
Terminé le : 30-31/01/2010


Ce soir je vous parle du premier tome de Gossip Girl, aux éditions Fleuve Noir. Il s'agit de la série de livres qui ont donné naissance à la série télé

Il est important de signaler que je suivais la série avant de commencer cette lecture

Résumé de l'éditeur :
Bienvenue dans l'Upper East Side, le quartier chic de New York, où vivent Olivia et ses amis.
Ils sont jeunes, ils sont riches, ils sont beaux, ils ont un penchant immodéré pour l'alcool, la fête, la cigarette... et les grossièretés. Ils fréquentent les écoles privées les plus prestigieuses de NY dans l'objectif d'intégrer Yale ou Harvard et de faire les plus beaux mariages, rien que ça... Bienvenue dans un monde de jalousie, d'envie et de trahison où se nouent et se dénouent les amours et les amitiés - le tout sous l'oeil de lynx et la langue de p...
de la mystérieuse Gossip Girl qui voit tout, entend tout et relate tout sur Internet dans une rubrique où elle n'hésite pas à déformer à l'envi les aventures et mésaventures de ses " copains ". Plat de résistance : le retour du pensionnat de la sublime Serena après un an d'absence : elle est la fille que tous les garçons désirent et que toutes les filles désirent être. Le petit monde d'Olivia, son ex-meilleure amie, et de ses inséparables copines langues de vipère, risque fort d'être chamboulé.
Olivia n'aura plus la vedette, elle ne sera plus la plus belle, la plus convoitée. Et si, en plus, Serena avait les meilleures notes, se mettait tous leurs profs dans la poche et, pire, lui piquait Nate, son petit ami si sexy ? Un vent de folie va souffler sur le monde de scandale et de commérages de ces pauvres petites filles riches !


L'histoire s'ouvre sur le personnage d'Olivia Waldorf, en couple avec Nathaniel "Nate" Archibald depuis, disons, toujours et qui est bien décidée à enfin faire l'amour avec lui. Seulement voilà, le retour en ville de Serena van der Woodsen vient bouleverser ses plans. Sa meilleure amie, dont elle n'a pas eu de nouvelles depuis un an, lors de son départ pour un pensionnat, fait à nouveau partie des habitants New-Yorkais et compte bien réintégrer son ancienne bande, comme avant

Mais l'histoire va peu à peu nous apprendre que Serena n'est pas la meilleure des amies qu'on puisse avoir, au grand dam d'Olivia, bien décidée à ne pas se faire voler la vedette dans le petit univers doré qui l'entoure

Le récit nous conduit également à Jenny Humphrey, élève de troisième qui compte bien se faire une place au sein du groupe d'"amis" et à son frère Daniel, un solitaire à l'âme de poète, amoureux de Serena depuis toujours

Il y a aussi Charles "Chuck"  Bass, riche dragueur invétéré ne reculant devant rien ; Vanessa Abrams, l'amie garcon manqué de Dan ; la mère d'Olivia, Eleanor Waldorf, qui flirte sérieusement avec un certain Cyrus Rose ainsi que Rufus Humphrey et les parents de Serena et Erik

Mais que nous cache tout ce petit monde? Installez-vous confortablement car Gossip Girl veille au grain et elle est prête à tout vous révéler...

J'ai bien aimé cette lecture, même si j'ai parfois été un peu déroutée et pas non plus passionnée

Pourquoi déroutée? Comme je l'ai mentionné plus haut, je suivais la série avant de commencer et j'ai été saisie par le nombre de différences manifestes entre les livres et la série. A commencer par le prénom d'Olivia, qui dans la série se nomme Blair. Mais j'avais déjà rencontré cette situation entre Lauren et Elizabeth de Et si c'était vrai (et je n'avais d'ailleurs pas plus apprécié)
Dans les livres, Olivia n'est pas fille unique, sa mère est avec Cyrus dès le début, le frère de Serena est à la fac au lieu d'être plus jeune qu'elle et temporairement éloigné pour une raison mystérieuse
Dan Humphrey, le garçon le plus adorable et sincère que la terre puisse porter au début de la série nous est ici présenté comme un fumeur un peu étrange. Son père, Rufus, ancien musicien, très proche de ses enfants dans la série et même plutôt sexy, est dans le livre un "infâme éditeur à la retraite" qui avait servi de la bière à volonté à des jeunes lors d'une soirée donnée chez lui (p.67) et se balade en marcel sale dans l'appart. Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est loin de l'image lisse et bienveillante qu'il a dans la série! Jenny est ici décrite comme une jeune fille déjà sexy pour son âge (comme dans la série) mais châtain aux cheveux frisés et avec une poitrine énorme! Sérieusement, j'ai trouvé ça un peu lourd de lire au moins à quatre reprises qu'elle avait d'énorme seins avec plein de référence de plus ou moins mauvais goûts (plutôt moins que plus) Vanessa Abrams enfin : décrite dans le livre comme un garçon manqué, cheveux à la brosse ou rasés, toujours habillée en noir et fan de cinéma. le seul point repris dans la série : sa passion car, en dehors de ça, la Vanessa télé est tout sauf garçon manqué (physiquement parlant)

En dehors de ça, j'ai aussi remarqué que plusieurs expressions revenaient assez souvent. J'ai aussi eu la surprise de lire qu'ils mélangeaient du champagne et du jus d'orange (p.201) : c'est une première! (bon, je sais, ce n'est pas important mais j'ai trouvé cela tellement bizarre)

Sinon, ils fument,boivent et font tout autant la fête. Le langage est un peu crû, plus que dans la série, je pense mais j'ai quand même apprécié de lire leurs aventures.  C'est sympa, ça se lit bien et on a envie de connaître la suite. De plus, j'avais envie de connaître les origines de la série
. Si je trouve la suite à pas trop cher, je continuerai sûrement, histoire de suivre l'évolution, de voir si des choses ont été éludées dans la série ou ajoutées. J'avais trouvé cet exemplaire dans une bouqinerie bruxelloise et je possède aussi un autre tome, sorte de hors série décrivant l'avant-Gossip Girl

Cela dit, je ne saurais dire dans quelle mesure j'aurais apprécié ce roman si je n'avais pas connu la série avant. Je l'aurais sûrement trouvé trop crû et trop superficiel, mais c'est aussi ce que je pensais de la série... avant d'en devenir accro!


La Vanessa de la série, loin des cheveux  

courts et du look 100 % noir                          
                                                                             



Et voilà comment nous est présentée

Jenny, au début de la série. Loin de la
pulpeuse miss châtain aux cheveux frisés!

                                                                

  Il est quand même plus télégénique ce Rufus-là,
  non?^
  challenge-ABC
                                                                                                         2/26

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Lectures - Chick-Lit
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 23:27



Lu dans le cadre d'une lecture commune mais aussi du challenge English Classics de Karine:)

Résumé de l'éditeur :
Issue d'une famille miséreuse, Fanny Price est âgée de dix ans quand elle est adoptée par son oncle maternel, Sir Thomas Bertram, qui va prendre en charge son éducation.
Accueillie dans le domaine de Mansfield Park, Fanny est élevée avec ses cousins et cousines qui, à l'exception d'Edmund, la traitent avec indifférence ou mépris. La gratitude et l'affection qu'elle éprouve à l'égard de son cousin se transforment au fil des années en un amour qu'elle garde secret. Quand un bon parti se déclare, Fanny n'a de choix qu'entre un mariage de raison et un retour à sa condition première...
Publié en 1814, Mansfield Park est sans doute le roman le plus ambitieux de Jane Austen (1775-1817). L'auteur de Raison et sentiments (Archipoche n°21) y excelle dans la description des rapports humains complexes qui se tissent entre ses personnages.


C'est le troisième livre de Jane Austen que je lis (chronologiquement, c'est le deuxième mais niveau publication de billet, c'est le troisième...) et j'apprécie toujours ces phrases parfois alambiquées mais tellement littéraires justement. A elles seules elles créent une ambiance que j'apprécie. Mais j'avoue avoir trouvé le début de ce roman assez long, m'être étonnée d'apprécier davantage le livre à partir du moment où ils commencent à vouloir faire du théâtre alors que je pensais que cela m'ennuierait mais n'avoir pas pour autant souhaité que le livre ne se termine jamais. Ce sont quand même des romans assez longs dont tous les passages ne me passionnent pas à la même hauteur et je ne suis pas habituée à lire des livres aussi longs. Pour autant, je n'aurais pas voulu abandonner.

J'ai lu chez certain(e)s qu'ils(elles) n'avaient pas trop apprécié le personnage de Fanny. C'est vrai qu'elle a tendance à se laisser faire et à ne pas trop réagir. Elle est plutôt fataliste, surtout lorsqu'elle se rend compte que son cousin Edmund est attiré par Melle Crawford, à qui elle reconnaît plusieurs défauts. Celle-ci est tout le contraire de Fanny : plutôt légère et insouciante, mais déterminée à avoir ce et celui qu'elle veut. Mais, en même temps, j'ai plutôt compatis à son sort car j'aurais été capable de réagir (ou plutôt de ne pas agir du tout) comme elle l'a fait à plusieurs reprises. Après tout, il n'était pas aisé de s'interposer entre deux personnes, surtout dans sa position. Hébergée et entretenue par son oncle et sa tante, elle se sentait plutôt redevable envers ceux-ci et son cousin du confort qu'ils lui apportaient, même s'il s'agissait du choix de ses parents et pas du sien, même si ses frères et soeurs lui manquaient. Elle ne se sentait donc sûrement pas en position d'imposer quoique ce soit ni de perturber les plans de son cousin, quand bien même ils la rendaient malheureuse. Mais, je vous l'avoue, elle est lmoin de ces héroïnes se battant pour obtenir ce qu'elles veulent.

J'ai aussi lu que la fin était prévisible en lisant ce roman. Au bout d'un certain temps, je suis d'accord mais Austen a quand même réussi à ne pas me doinner de piste jusqu'à assez tard dans le livre. L'arrivée de Monsieur Crawford et ses avances, d'abord frivoles, m'ont surprise, et plus encore le fait que ses sentiments envers Fanny évoluent positivement. A ce moment-là, je n'aurais pas deviné la fin du roman

Les remarques de Mme Norris, voulant se montrer préoccupée des autres et toujours la première à avoir de bonnes idées, m'ont fait sourire parfois et, là, j'ai enfin pu commencer à voir l'ironie dont Miss Austen est capable de faire preuve et qui m'avait échappée dans les précédentes oeuvres d'elle que j'ai lues. Ce personnage est à la fois détestable et pitoyable...

J'ai eu du mal à me faire une opinion de Lady Bertram, l'autre tante de Fanny qui tantôt semble être en désaccord avec son mari, tantôt totalement indifférente, comme se laissant porter par la vie sans être même capable de prendre une décision. elle m'apparaît également comme souvent fatiguée dans le roman, il est dit à maintes reprises qu'elle ne pourrait se passer de Fanny... mais pourquoi donc? Simple habitude et pure paresse ou faiblesse de la santé qui ne nous serait pas expliquée?

Je trouve aussi cela triste que les espoirs de Fanny de belles retrouvailles avec sa famille se soldent par une déception : elle se rend compte qu'elle n'y a plus vraiment sa place. Son père est malaimable et sa mère plutôt distante par rapport à ses espérances. Heureusement, sa tante Lady Bertram lui porte finalement davantage d'intérêt et 3 personnes lui restent fidèles : son frère William, sa soeur Susan et, bien sûr, ... son cousin Edmund...

Petite remarque : la préface exposant une biographie de Jane Austen mais surtout se référant aux personnages via des extraits du livres, je l'avais commencée mais je l'ai laissé tomber car, ne connaissant pas encore les personnages, il me paraissait difficile de suivre. je ne l'ai finalement pas encore lue mais je compte le faire afin d'en apprendre davantage. Et vous, si vous avez lu ce livre, avez-vous lu cette préface?

D'autres avis sur les blogs des autres participantes à cette lecture commune : Kalistina, Noryane, Edelwe, Hermione (sous réserve),
Meria (qui aura un peu de retard) et George.

Je tiens aussi à vous présenter mes excuses si vous trouvez ce billet peu détaillé par rapport à l'histoire ou quelque peu décousu mais j'ai l'habitude d'écrire mes billets assez rapidement après ma lecture et ce ne fut pas le cas pour celui-ci. Du coup, je me suis appuyée sur mes souvenirs uniquement. En espérant que vous l'aurez apprécié malgré tout et je vous renvoie aux blogs de mes col-lectrices qui auront sûrement pensé à programmer leur billet ou à emmagasiner davantage de souvenirs :op


EnglishClassicsMaxi-copie-1

                                                         Challenge English Classics : 2 livres lus (2 Jane Austen!)

Repost 0
Published by joey7lindley09 - dans Lectures communes
commenter cet article

Je participe à...

logo.gif

 

Depuis décembre 2010, pour ma plus grande joie!

+ Membre du forum depuis le 05/12/2010

 

stars-portraits.jpg

Inscrite depuis le 21/05/2007 même si je n'ai plus trop le temps^^Mais j'espère qu'il reviendra!!!

 

Forum Livraddict : agréable et convivial!

Membre depuis le 03/11/2009

 

 

chicklitchallenge

Chick-lit challenge 2012,organisé par Evy

Echéance : le 31/12/2012

Livres lus : 0

 

Challenges Séries TV par Magda31 sur Livraddict

Du 11/11/2011 au 20/03/2012