Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joey's sharing place
  • Joey's sharing place
  • : Ce blog parlera de mes coups de coeur, qu'il s'agisse de télé, de ciné, de musique, etc..., et de mes lectures en général
  • Contact

Mes (nombreux) chouchoux

http://img.ozap.com/01579524-photo-le-cast-de-90210.jpg

90210

http://2.bp.blogspot.com/_BjhQ-9oIy74/S32c9HzW2mI/AAAAAAAADds/YqIrQ7NIyXI/s800/affiche-Beautiful-People-2005-1.jpg

Beautiful people

http://legendsrevealed.com/entertainment/wp-content/uploads/2009/04/beverly-hills-90210_l.jpg

Beverly Hills 90210

http://screencrave.com/wp-content/uploads/2009/01/blossom09-01-26.jpg

Blossom (Petite fleur)

http://www.lemag-vip.com/memo/body-of-proof-poster.jpg

Body of Proof

http://www.serieslive.com/img/series/casting/brothers_and_sisters.jpg

Brothers & Sisters

http://dailyrunneronline.com/wp-content/uploads/2010/03/Cosby-pic.jpg

Cosby Show

http://www.sonypictures.com/tv/shows/dawson/gallery/cast/assets/cast.jpg

Dawson's Creek (Dawson)

http://www.journaldesseries.com/public/Desperate%20Housewives/Desperate.jpg

Desperate Housewives

http://images.starpulse.com/Photos/Previews/Dharma-and-Greg-tv-02.jpg

Dharma & Greg

http://www.journaldesseries.com/public/Everwood/Everwood.jpg

Everwood

http://www.onehundredtearsaway.com/wp-content/uploads/2009/10/felicity_season1.jpg

Felicity

http://images.art.com/images/products/small/10053000/10053844.jpg

Friends

http://kloppertjie.files.wordpress.com/2008/06/full-house.jpg

Full House (La fête à la maison)

http://televixen.files.wordpress.com/2009/06/gilmoregirls.jpg

Gilmore Girls

http://season1.fr/images/gossip_girl2.jpg

Gossip Girl

http://1.bp.blogspot.com/-Ro1pkoZfLpM/TeFjJtH3DFI/AAAAAAAAAJ0/SKLp9H20wLM/s1600/Greys.jpg

Grey's Anatomy

http://www.notrecinema.net/aviscine/images/films/18000/18816_half_26_half_harlf_26_half___18415293half_&_halfmona.jpg

Half & Half

http://imagesentoutgenre.i.m.pic.centerblog.net/1jm5k41t.jpg

Heartbreak High (Hartley, coeurs à vif)

http://www.lemag-vip.com/memo/hart_of_dixie_poster_rachel_bilson.jpg

Hart of Dixie

http://dvdsaxxo.files.wordpress.com/2009/10/joan-of-arcadia.jpg

Joan of Arcadia (Le monde de Joan)

http://img.over-blog.com/456x600/1/10/54/32/UPDL-FAIT-SON-CINEMA/SERIES-TV/CHAMPIONNES-A-TOUT-PRIX.jpg

Make it or Break it (Championnes à Tout Prix)

http://www.onlyonetreehill.com/images/season1.jpg

One Tree Hill (Les frères Scott)

http://www.mainstreamclub.org/wp-content/uploads/2010/09/CEST-LA-REPRISE-Parenthood-saison-2-parents-mais-un-peu-quand-m%C3%AAme-2.jpg

Parenthood

http://savemybrain.net/v2/wp-content/uploads/2009/10/private-practice-l-1.jpeg

Private Practice

http://www.lafilledurock.com/wp-content/uploads/rizzoli-and-isles-poster.jpg

Rizzoli & Isles

http://www.rtsr.ch/rtsr/upload/Image/dossiers/series/SexCity_The%20Cast1.gif

Sex & the city

http://28.media.tumblr.com/tumblr_l6wy9e1xrD1qcquuyo1_400.jpg

Step by Step (Notre belle famille)

http://2.bp.blogspot.com/_1Ph6cIev9gw/SfXRltIIFvI/AAAAAAAAHEY/gvch7OTs2os/s400/bigbang.jpg

The Big Bang Theory

http://www.reelfilm.com/images/tvgold.jpg

The Golden Girls (Les Craquantes)

bigtheoc2ay1

The O.C.

http://www.peeperstv.com/pictures/340627/joycedewittthreescompany.jpg

Three's Company

http://30.media.tumblr.com/BXcnuRrK0nca5mwqoiGmKLeCo1_400.jpg

Two of a kind (Les jumelles s'en mêlent)

http://televixen.files.wordpress.com/2009/02/wtb.jpg

Who's the boss? (Madame est servie)

http://image.toutlecine.com/photos/w/i/l/will-et-grace-serie-tv-07-g.jpg

Will & Grace

Rechercher

Lectures en cours

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/mincouv75456545.jpg  

16 Lighthouse Road, de Debbie Macomber

Commencé le : 17/04/2012

Evolution de ma lecture : page 48/376

 

 

Sabrina, the teenage witch, #1, de David Cody Weiss et Bobbi JG Weiss

Commencé le : 05/10/2010

Evolution de ma lecture : page 42/150  

 

 

Ma vie est tout à fait fascinante, de Pénélope Bagieu

Commencé et fini le : 27/08/2010. Billet à venir (attente retour car je l'ai prêté)

Billets à venir

"Intouchables", film de Eric Toledano et Olivier Nakache, de 2011

Noel 2011

"Esprit de famille', de Thomas Bezucha , de 2005

28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 19:37

http://e-leclerc.scene7.com/is/image/gtinternet/Electre_978-2-906987-15-9_9782906987159?hei=450&wid=450
Editions du Cerf Volant - 1990

20 pages - Environ 5  -6 €

 

Illustré par Pierre Couronne, créateur des traits de la petite Coralie (à ne pas confondre avec Caroline, de Pierre Probst), ce livre est un hommage aux animaux, à l'entraide et à la tolérance.

Léon, jeune loup de sa contrée, ne demande qu'à se faire des amis et prend conseil auprès de ce filou de renard... Il se retrouve alors dans une ferme où tous ont peur de lui et souhaitent le chasser.

loup1.jpg

Victime de la réputation de sa race, Léon ne se voit en effet laisser aucune chance de montrer qu'il est, bien au contraire, gentil et serviable. Jusqu'au jour où...

loup2.jpg

 

Même si les dessins de Pierre Couronne sont parfois maladroits, surtout au niveau des proportions, ils sont dans l'ensemble beaux et détaillés et donnent envie de rejoindre Léon dans ses aventures. J'ai d'ailleurs un ou deux albums de Coralie, petite blondinette qui souffre parfois des mêmes défauts mais dont les histoires sont fort mignonnes.

http://thumbs.ebaystatic.com/d/l225/m/mzsUVDTkAtKZJHe0cY-KFaw.jpg

Published by joey7lindley09 - dans Livres pour enfants
commenter cet article
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 18:53

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51XTQP0QY6L._SX258_BO1,204,203,200_.jpg
Editions Lipokili - 2003. 13,95 € neuf

28 pages

 

Résumé de l'éditeur :

Patouf, le petit ours, voudrait bien trouver le plus merveilleux des cadeaux d'anniversaire pour l'offrir à sa maman. Alors, lorsqu'il voit briller dans le ciel une magnifique étoile scintillante
il comprend qu'il n'existe pas de plus beau cadeau au monde... Mais comment peut-on s'y prendre, pour décrocher une étoile, perchée si haut dans le ciel
Une histoire poétique, tendre et amusante qui nous entraîne au cœur de la magie de l'amour et de l'amitié.


pp1.jpg

 

Cela faisait un bout de temps que je souhaitais parler ici des livres pour enfants qui font partie de la bibliothèque de mon fils aîné (2 ans et cinq mois) Je commence enfin en vous parlant d'un véritable coup de coeur.


pp2.jpg

J'ai trouvé cet album d'occasion, lors d'une foire aux jouets, et j'ai complètement flashé dessus. A chaque double page, une étoile ou de l'eau scintillante donne envie à l'enfant de les toucher.

Les illustrations sont douces et ce livre met en avant l'amour des enfants pour leur maman et l'importance de l'amitié puisque les amis de Petit Patouf mettent tout en oeuvre pour l'aider à offrir un beau cadeau à sa maman.

 

Un titre qui donne envie d'en découvrir d'autres.

http://medias.sauramps.com/media/catalog/product/cache/1/image/x500/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/b/470/9782874220470_4_75.jpg

Published by joey7lindley09 - dans Livres pour enfants
commenter cet article
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 19:59

http://www.editionskero.com/sites/groupe/files/styles/ouvrage_434/public/couverture_ouvrages/baffie-500q.png?itok=U9sFTcyn

Lu :  le 1er novembre 2014

225 pages

 

Résumé de l'éditeur :

500 questions hilarantes et inédites que personne ne se pose...sauf Laurent Baffie !

Quel est l'intérêt pour un aveugle d'habiter les beaux quartiers ? Est-ce que la mère Michel sait au moins où est sa chatte ? Une éphémère peut-elle procrastiner ? Y a-t-il des ours bipolaires? Le côté inné, c'est à qui? Les femmes de bricoleurs ont-elles un clito suisse ? Quelle est l'espérance de vie d'une drag-queen au Pakistan ? Faut-il vermifuger les poètes ? Si les bi sont plus ouverts , les tris sont-ils plus sélectifs ?

J'ai reçu ce livre gracieusement dans le cadre de la dernière Masse Critique organisée par le site Babelio. Je n'avais sélectionné que des livres de cuisine et celui-ci. J'ai été ravie de voir que j'avais été tirée au sort pour ce titre, d'autant plus que, je l'avoue, je manque un peu de temps pour la lecture et que ce livre se lit TRES vite, même pour moi, lectrice assez lente, il faut bien le dire.

C'est le premier Baffie que je lis mais je le connais, surtout pour ses interventions dans feu "Tout le monde en parle" et aussi un peu pour son émission de radio. Je ne l'apprécie pas toujours. Il m'a souvent fait rire mais aussi souvent "choquée". J'exagère mais, je dois le dire, je fais partie de ces gens qui ont du mal à accepter de rire de tout...

 

Sauf que Baffie, lui, il plaisante avec tout et surtout avec ce qui dérange ! Aussi, je n'ai pas apprécié toutes ses questions mais j'ai malgré tout bien souri à la lecture de certaines, voire ri pour d'autres.
Ce que j'ai aimé de sa part, c'est sa capacité à jouer sur toutes les sortes d'humour. Parfois limite "horrifiée" en le lisant, il m'a aussi parfois vraiment émue avec des remarques toutes mignonnes.

 

Ce livre peut-être décrit comme un livre parfait pour les toilettes et il le dit d'ailleurs lui-même dans ses questions mais je ne pense pas que cela soit péjoratif. Au contraire. On le dit : on ne rit pas assez chaque jour alors, si quelque chose peut nous y aider, quelque chose qui puisse se trouver dans cette petite pièce sans qu'il s'agisse d'un iPad ou d'un téléphone et qui profite à tous...

 

Un bon moment. Merci encore Babelio !

24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 16:40

http://www.manga-news.com/public/images/series/mes-cheres-filles-1-clair-de-lune.jpg

Lu le : 23/03/2014

Titre original : Dear My Girls

192 pages

Résumé :

C'est le 19ème siècle en Angleterre. De petites demoiselles adorables évoluant dans cette époque victorienne particulièrement austère. Meg, Jo, Beth et Amy. Beth fait vraiment figure de vilain petit canard au milieu de ses soeurs talentueuses. Dès sa rentrée dans l'institut privé chargé de former les futures princesses, elle se distingue par un comportement jugé inapproprié pour une demoiselle !! Beth a du souci à se faire... ?

Mes Chères Filles est un manhwa sunjung-sunjeong, soit la version coréenne d'un shojo manga ou manga pour filles. Il est librement inspiré de la série de livres Les Quatre Filles du Dr March (Little Women), de Louisa May Alcott.

J'adore Les Quatre Filles du Dr March et tout ce qui s'y rapporte : adaptations animées ou littéraires, même si je suis loin d'en avoir fait le tour. Aussi, quand j'ai eu vent de cette sortie, en 2010, je m'y suis tout de suite intéressée.

 

J'ai eu les deux premiers tomes pour le Noël suivant, je crois mais je ne m'y mets que maintenant. Ben oui, c'est tout moi, ça !

 

J'aime beaucoup les graphismes de cette B.D. et, pour le moment, l'histoire me convient, même si j'ai beaucoup de mal avec ce que l'auteur a fait du personnage de Beth. J'ai encore en tête l'image renvoyée par le livre et par l'anime japonais que je regardais étant petite alors c'est difficile de lui voir attribuer une personnalité si différente. Rien ne lui est épargné dans le genre sentiment d'infériorité et critiques à ce sujet. J'espère que cela va s'arranger pour elle au fil des tomes mais je n'en doute pas. Après tout, cela semble être le but de l'histoire.

Laurie est ici plus ami avec Beth qu'avec Jo et, lui, au moins, conserve sa gentillesse et son calme.

Au final, pour le moment, je pense pouvoir me faire à ces variantes mais, ce qui me gêne vraiment, ce sont les fautes d'orthographe/de traduction ! Sans compter que même le titre original est grammaticalement incorrect mais bon, ça, je n'y peux rien et, disons que ça n'altèrera pas l'histoire.

 

C'est donc dans l'ensemble un avis bien positif que j'exprime ici même si je ne nie pas qu'il soit sans nul doute largement influencé par ma tendresse déjà acquise envers l'oeuvre d'origine.

 

De plus, cette édition jouit d'une double image recto-verso en couleurs à l'ouverture. Vous pouvez en voir une ci-dessous.

 

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://club-shojo.com/wp-content/files/images/manga-mes-cheres-filles.png&sa=X&ei=d1gwU4WXL8bI0QXb6YGQAw&ved=0CAkQ8wc&usg=AFQjCNG9jEcUbXFiq1awjWhlSj4796G2jA

Published by joey7lindley09 - dans Lectures - Manhwa
commenter cet article
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 14:58

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://3.bp.blogspot.com/_bmQ2EaZJC28/S_P1NEBBW6I/AAAAAAAAAK4/p0Gq49KiWFo/s1600/L-echappee-belle.jpg&sa=X&ei=kCIbU7WuI8aS4ASM7IH4Dw&ved=0CAkQ8wc&usg=AFQjCNEM3wVKcmLqwTi-2Uc0Yza7PCriig

Commencé le : 04/03/2014

Terminé le : 05 ou 06/03/2014

164 pages

 

Résumé :

Simon, Garance et Lola, trois frère et soeurs devenus grands (vieux ?), s'enfuient d'un mariage de famille qui s'annonce particulièrement éprouvant pour aller rejoindre Vincent, le petit dernier, devenu guide saisonnier d'un château perdu au fin fond de la campagne tourangelle.
Oubliant pour quelques heures marmaille, conjoint, divorce, soucis et mondanités, ils vont s'offrir une dernière vraie belle journée d'enfance volée à leur vie d'adultes.

 

Mon premier Gavalda. M'a-t-il donné envie d'en lire d'autres ? Je ne sais pas. Je suis très partagée mais je pense que, pour celui-ci, c'est passé parce qu'il était court.

J'ai eu beaucoup de mal à me faire au style de l'auteur : plein de mots inventés ou plutôt des orthographes adaptées (trop, qui virent à l'agression envers le Français, même si certains m'ont fait sourire), des références qui ne me parlaient pas...

 

L'histoire n'est aurait pu être pas mal. Le personnage de Garance m'a plu, surtout en opposition à celui de Carine. Il y avait aussi cette fraîcheur/douceur d'été qui tombait bien puisque le temps s'est réchauffé ces jours-ci mais pas grand chose de plus et peu d'histoire.

 

Pas de regret sur cette lecture, mais juste parce qu'elle était rapide, donc.

Published by joey7lindley09 - dans Lectures - Romans Adultes
commenter cet article
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 14:30

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://www.tessgerritsen.com/wp-content/files/the_surgeon.jpg&sa=X&ei=mRsbU_HkIuTp4gSBqIHYCw&ved=0CAkQ8wc&usg=AFQjCNH_Z2kE6kV0NtZ7iAtGXJUxe66uYw

 

Commencé : il y a bien longtemps

Terminé le : 03/03/2014

350 pages

 

Résumé :

In Boston, there's a killer on the loose. A killer who targets lone women, who breaks into their apartments and performs terrifying ritualistic acts of torture on them before finishing them off. [...]
But as homicide detective Thomas Moore and his partner Jane Rizzoli begin their investigation, they make a startling discovery. Closely linked to these killings is Catherine Cordell, a beautiful medic with a mysterious past. Two years ago she was subjected to a horrifying rape and attempted murder but she shot her attacker dead. Now she is being targeted by the new killer who seems to know all about her past, her work, and where she lives.
The man she believes she killed seems to be stalking her once again, and this time he knows exactly where to find her...

J'ai un peu tronqué ce résumé car je trouvais qu'il en disait trop.

 

J'ai voulu lire ce livre car je suis une grande fan de la série américaine Rizzoli & Isles, tirée de cette série de romans. Je me demandais donc ce que valaient les livres, espérant qu'ils ne soient pas trop gores à mon goût.

 

Ce tome 1 est gore mais le fait de ne pas le lire dans ma langue maternelle en amoindrit l'effet. Je comprends ce que je lis mais pas toujours mot à mot et c'est donc moins fort dans mon esprit, dans mon imaginaire. Mais quand même, heureusement qu'il ne s'agit que de livres !

 

Il est intéressant de voir que, comme toujours, les gens qui ont choisit d'adapter le livre ont opéré quelques changements : autant la Rizzoli de l'écran semble vraiment fidèle à l'originale, autant certains personnages sont ici très différents. Les responsables télé ont aussi pris quelques libertés dans le déroulement de l'histoire mais rien de choquant (je ne vous raconetrai pas car si vous les lisez, il n'y aura plus de suspens) Je peux en revanche vous dire que Korsak n'est pas présent ici mais que son personnage semble avoir été inspiré de celui de Moore.

Frost est là mais il est blond lol et Isles n'apparaît pas encore dans ce premier tome.

 

Si vous avez vu le pilote, vous savez à quoi ressemble Hoyt. J'ai été très surprise de constater que l'auteur le présentait comme quelqu'un au sourire ordinaire, à côté de uqi on peut facilement passer sans s'en souvenir. Bon sang, comme c'est éloigné du faciès de l'acteur choisi pour l'interpréter !

 

Il y a des passages de c elivre que je n'ai pas du tout appréciés : ceux durant lesquels on a accès à l apensée du tueur mais, particulièrement, les parallèles historiques et surtout mythologiques établis entre les actes de celui-ci et ses pensées. J'aime bien la mythologie mais j'ai trouvé ça un peu indigeste et pas toujours utile. Parfois même plus barbare que les scènes de crimes elles-mêmes (bon, faut dire que ces Grecs n'avaient rien de tendre non plus)

 

Hormis cela, j'ai beaucoup apprécié cette lecture et je me suis réjouis d'y retrouver Rizzoli. J'ai d'ailleurs déjà commandé et reçu le tome 2, The Apprentice, toujours en anglais et dont la série s'est très largement inspirée.

6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 13:13

Bonjour à tous !

Des mois que je n'ai rien publié et, parfois, ça me manque. Mais je ne lis presque plus et à la vitesse d'un escargot seulement (6 chapitres de The Surgeon, de Tess Gerritsen, en quelques semaines. Pas terrible, hein ?)

 

Mais voilà, là, j'ai trouvé un billet que j'avais vraiment envie de publier.

J'ai déjà fait un tag des fake boyfriends ici mais là, il sera un peu différent.

 

Il s'agit d'un Top Five Series Addict de septembre mais tant pis, je le fais en retard ! lol

 

Ce rendez-vous du vendredi à été créé par Tequi. Désolée d ene pas le suivre plsu souvent. Aujour'dhui, j'ai lu celui-là chez Samarian et j'ai donc décidé de m'y coller (trop dur lol)

Dur d'établir un ordre alors je ne les numérote pas :
http://www.film.com/wp-content/uploads/2009/04/27359039-27359043-large.jpg
Ryan Atwood - The O.C./Newport Beach
Je craquais carrément sur lui au début de la série, avec son débardeur blanc lol

http://images5.fanpop.com/image/photos/24800000/Pacey-Witter-pacey-witter-24823454-399-604.jpg
Pacey Witter - Dawson's Creek
A l'époque de l'image car au début, la coiffure, c'était pas encore ça lol

http://brothersandsistersweb.org/gallery/albums/Show/Season%204/Promotional%20Photos/Dave%20Annable/normal_004.jpg
Justin Walker - Brothers & Sisters 
Un peu enfant encore mais mignon lol et censé malgré ses dérapages. Ben oui, moi, je flashe en restant cérébrale lol

http://media.tumblr.com/tumblr_m98fs1pgFu1rvn63c.jpg
Alex Karev - Grey's Anatomy
J'ai du mal à trouver des images car souvent, ce sont des attitudes qui me font flasher mais bon, j'en ai trouvé quand même. J'ai un truc avec les débardeurs, je crois ? Ca doit s'appeler le syndrome John McClane lol 
http://www.starok.com/html/photos/more/chad-michael-murray-4946.jpeg
Lucas Scott - One Tree Hill/Les Frères Scott
Coiffé comme ça, hein. Parce qu'il a eu des coupes qui ne passaient pas lol Mais sinon, là, il est juste parfait ^^
Published by joey7lindley09 - dans Tags
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 20:56

http://www.livredepoche.com/sites/default/files/styles/cover_book_focus/public/media/imgArticle/LGFLIVREDEPOCHE/2012/9782253169321-T.jpg

Commencé le : 15/02/2013

Terminé le : 11/03/2013

403 pages

 

Résumé de l'éditeur :

En ce début du XIXe siècle où la bonne société anglaise découvre les bienfaits des bains de mer, les Parker se sont mis en tête de faire de la paisible bourgade de Sanditon une station balnéaire à la mode. Invitée dans leur magnifique villa, la jeune Charlotte Heywood va découvrir un monde où, en dépit des apparences « très comme il faut », se déchaînent les intrigues et les passions. Autour de la tyrannique lady Denham et de sa pupille Clara gravitent les demoiselles Beaufort, le ténébreux Henry Brudenall et l'étincelant Sidney Parker, peut-être le véritable meneur de jeu d'une folle ronde des sentiments. Observatrice avisée, Charlotte saura-t-elle demeurer spectatrice ? Le cœur ne va-t-il pas bouleverser les plans de la raison ? À sa mort en 1817, Jane Austen laissait cette œuvre inachevée. Une romancière d'aujourd'hui a relevé le défi de lui donner un prolongement. Un exercice mené à bien dans la plus remarquable fidélité, avec autant de tact que de brio.

 

Quand je lis les romans de Jane Austen, les soucis de ses personnages me paraissent bien ridicules. C'est étrange car ils ne vivaient pourtant pas à des époques faciles. Peut-être l'auteure se distrayait-elle ainsi, en écrivant sur les futilités qui préoccupaient son entourage plutôt que sur la dure réalité de la vie d'autres gens de cette même époque ?

 

En tous les cas, cela a été pour moi agréable de retrouver cette ambiance. Pour sûr, il ne se passe jamais rien d'extraordinaire dans ses romans mais, tout de même, ici, j'ai réussi à être surprise ! Enfin, l'"autre dame" a réussi à me surprendre. Mais je n'en dirai pas plus sur la nature de la surprise ;)

 

Sanditon dresse donc le portrait des habitants d'une petite bourgade dont Mr Parker et Lady Denham aimeraient faire une station balnéaire très cotée. Autour d'eux évoluent le neveu et la nièce de Lady Denham, la famille de Mr Parker ainsi que ses frères et soeurs et quelques autres personnages, pour la plupart cités dans le résumé ci-dessus. C'est là qu'arrive Charlotte Heywood, jeune femme charmante et censée issue de la campagne.

Je ne dirais pas que les intrigues et les passions se déchaînent dans ce roman car il est vrai que les romans austéniens ne brillent jamais par la folie des événements mais, tout de même, comme je l'ai dit, une surprise de taille s'y cache et j'ai apprécié de retrouver une héroïne qui se croit si sage et à l'abri de tout mais se laisse avoir par ses sentiments, malgré elle. C'est "classique" mais c'est le but et j'ai aimé.

 

De plus, Sydney Parker, qui apprécie de se jouer de tout et de tous, a parfois eu des répliques assez drôles. Il sortait du lot, il était divertissant. Il était d'ailleurs défini comme tel dès le début. Son rôle était clairement défini et il le remplit très bien, même sous la plume d'une autre.

 

Sir Edward en revanche, a très bien rempli son rôle de personnage détestable et même incompréhensible mais il n'est pas là pour rien...

 

Je n'ai pas été choquée par la reprise de la plume par une autre mais peut-être mes précédentes lectures de Jane Austen sont-elles trop éloignées et pas assez nombreuses pour que je me souvienne précisément de son style ? En tous les cas, je me souviens bien des petites phrases adressées au lecteur et que l'"autre dame" a très bien reprises. Le contraire aurait pour moi enlevé du goût à cette lecture ! L'ironie elle aussi est bien présente et Mr Parker, de par sa naïveté extrême, m'a bien fait rire aussi. Il est vraiment tourné en ridicule et ne capte rien de ce qui se passe autour de lui, comme la plupart des personnages ici mais chut !

 

La seule "critique" qui me vient à l'esprit est le fait que les garçons des Parker aient été tant négligés dans l'histoire. Il ets vrai que l'intrigue ne se prêtait pas à les intégrer facilement mais il est tout de même étrange qu'ils soient cités au début puis seulement une fois tandis que la petite Mary réapparait clairement, même si elle le fait rarement.

 

Je remercie en tous les cas très sincèrement le forum Livraddict et les éditions Le Livre de Poche de m'avoir permis, dans le cadre d'un partenariat, de découvrir cette dernière oeuvre de la dame.

 

Une citation de Jane Austen qui lui ressemble bien :

- pp. 88-89 : "Les demoiselles Beaufort furent bientôt satisfaites du "cercle dans lequel elles évoluaient à Sanditon", pour utiliser l'expression correcte, puisque tout le monde doit aujourd'hui "évoluer dans un cercle". C'est peut-être à la prédominance de ce mouvement rotatoire qu'il faut attribuer tant d'étourdissements et de faux pas."

 

Une étrangeté : en page 38, Arthur a "vingt ans à peine" et en page 42, il a "vingt et un an"...

 

Une phrase qui m'a semblé étrange, à cause du "y" :

- page 111 : "[...] son visage, bien que dépourvu de beauté singulière, y atteignait presque grâce à deux yeux très vifs et intelligents."

 

Des citations de l'"autre dame" que j'ai appréciées :

- page 115 : "Il vaut toujours mieux dire la vérité" (vu le thème du livre, elel a son importance)

- page 126 : "Rares sont ceux parmi nous qui n'ont pas leurs défauts superficiels et chacun doit compter sur la bonté des autres pour fermer les yeux." (c'est encore vrai...)

- page 217 : "Qui sont aujourd'hui les parents assez tyranniques pour imposer un mariage forcé quand leur fille refuse ?" (quelle naïve, cette Charlotte !)

- page 229 : "Quand cette indulgence avait été semée en son coeur, elle l'ignorait, mais la graine avait, sans le moindre soin, donné naissance à un arbre vigoureux et florissant dont les branches s'étendaient maintenant assez pour couvrir toutes les défaillances qu'elle pouvait identifier chez Sydney : elle était tout à fait sûre qu'il disait tous les mensonges qui lui passaient par la tête." (l'"autre dame" sait aussi user de belles images)

- page 245 : "Plus d'une fois j'ai été forcé d'admirer quelque horreur que Diana avait achetée" (celle-là m'a provoqué un fou rire)

- page 273 : "Pour faire danser ses amis sur sa musique, c'est quelqu'un."

- page 281 : "Si l'on prévoit quelque chose quinze jours à l'avance, les préparatifs durent quinze jours. Si on ne se donne qu'une semaine, alors une semaine suffit."

- page 397 : "Sir Edward [...] devait être en train de souffrir les douleurs d'un véritable accouchement : le bon sens lui naissait tardivement."

 

.Une autre couverture que je trouve très jolie mais qui n'a pas grand chose à voir avec le texte ! lolhttp://library.scotch.vic.edu.au/blog/wp-content/uploads/2009/10/sanditon.jpg

Published by joey7lindley09 - dans Lectures - Romans Adultes
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 23:22

http://www.babelio.com/couv/27750_aj_m_3017.jpeg

Commencé : il y a bien longtemps (puis interrompu)

Terminé le : 19/01/2013

179 pages

 

Résumé de l'éditeur :

Ellen DeGeneres published her first book of comic essays, the #1 bestselling My Point...And I Do Have One, way back in 1996. Not one to rest on her laurels, the witty star of stage and screen has since dedicated her life to writing a hilarious new book. That book is this book.

After years of painstaking, round-the-clock research, surviving on a mere twenty minutes of sleep a night, and collaborating with lexicographers, plumbers, and mathematicians, DeGeneres has crafted a work that is both easy to use and very funny. Along with her trademark ramblings, The Funny Thing Is... contains hundreds of succinct insights into her psyche and offers innovative features including:

 

  • More than 50,000 simple, short words arranged in sentences that form paragraphs.
  • Thousands of observations on everyday life -- from terrible fashion trends to how to handle seating arrangements for a Sunday brunch with Paula Abdul, Diane Sawyer, and Eminem.
  • All twenty-six letters of the alphabet.

Sure to make you laugh, The Funny Thing Is... is an indispensable reference for anyone who knows how to read or wants to fool people into thinking they do.

 

Je suis incapable de dire comment j'ai connu Ellen. Peut-être par le biais de la série "Ally McBeal", quand elle a commencé à sortir avec Portia De Rossi, qui y interprétait Nelle. Mais peut-être pas.

 

Toujours est-il que j'ai fini par me retrouver à regarder des vidéos de son émission "The Ellen Show" et que j'ai beaucoup ri lors de ses petits sketches (en plus d'apprécier ses interviews de mes acteurs et actrices préférés... de séries télé, bien sûr !)

 

Du coup, j'en suis venue à découvrir que des livres de Ellen étaient parus et je me suis dit que s'ils étaient aussi drôles que ce que j'avais pu voir d'elle, il fallait que je m'y mette !

 

J'ai été déçue, il me faut vous l'avouer. J'ai souvent trouvé ses blagues plus que bancales et surtout basées sur de grosses exagérations ! Pleines de loufoqueries !

 

J'ai vraiment eu l'impression qu'elle faisait du remplissage en écrivant tout et n'importe quoi... qui n'était pas drôle. Cela est encore plus vrai à la fin du livre. Arrivée au tiers du livre, je me suis dit "Ah, ça y est, elle arrive la Ellen qui me fait marrer !" Et j'ai ri, vraiment. Elle y parlait de situations de la vie quotidienne que l'on a tous vécues et je me suis dit : "mais comment est-ce possible que je n'ai jamais entendu d'autre humoriste parler de ça ?" Mais ça n'a malheureusement pas duré longtemps dft006 Enfin, au moins, j'ai tenté. Mais je continuerai de regarder ses vidéos sur YouTube !

 

Quelques phrases que j'ai particulièrement appréciées quand même :

 

- Page 4 : "Exercise. Any form of movement will do. Stretching keeps your limber, young, and energized. My favorite exercise is walking a block and a half to the corner store to buy fudge. Then I call a cab to get back home. (There's never a need to overdo anything.)"

- Page 59 : "If you want to know the truth, I blame the microwave for most of our problems. Anything that gets food that hot without fire is from the devil. If you don't believe me, put a Hot Pocket in your microwave for three or four minutes, then pop that thing in your mouth. If that's not Hell, my friend, I don't know what it is." (ça, ça m'a trop fait pensé au pilote de "Dharma & Greg" et, en particulier, à Larry, bien sûr !)

- Page 60 : "People are eating power bars all the time [...] I don't know what they're made from, but you could insulate a house with that stuff."

- Page 61 : "Have you tried to open a package of scissors lately ? You need scissors to get into scissors."

- Page 79 : "[...] scientists have proven that we only use 10 % of our brain. [...] It's just not that much, is it ? I mean, imagine what we could accomplish if we used the other 60 %."

- Page 83 : ""The other day I found my iron in the freezer. And the only reason I found it is that I was looking for my sunglasses."

- Page 143 : "I can remember when I was a kid, we had five channels. And we didn't have a remote. You had to hate something so much that you would be willing to get up and walk 5 feet to change the channel. If that wasn't enough, you had to guess at the volume, because it was different when you were up close than when you sat back down again."

- Page 158 : ce que les animaux de compagnie pourraient nous dire : "same boring dry food every day. I see what you eat. You think I'm stupid ?"

13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 22:26

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/7/0/2/1/9782702143162FS.gif

Commencé vers le : 20/01/2013

Terminé le : 13/02/2013

309 pages

 

Résumé de l'éditeur :

Ferdinand vit seul dans sa grande ferme vide. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, après un violent orage, il passe chez sa voisine avec ses petits-fils et découvre que son toit est sur le point de s'effondrer. A l'évidence, elle n'a nulle part où aller. Très naturellement, les Lulus ( 6 et 8 ans ) lui suggèrent de l'inviter à la ferme. L'idée le fait sourire. Mais ce n'est pas si simple, certaines choses se font, d'autres pas...
Après une longue nuit de réflexion, il finit tout de même par aller la chercher.
De fil en aiguille, la ferme va se remplir, s'agiter, recommencer à fonctionner. Un ami d'enfance devenu veuf, deux très vieilles dames affolées, des étudiants un peu paumés, un amour naissant, des animaux. Et puis, Paulette....

 

Ce livre m'a été offert par un ami pour mon anniversaire il y a bientôt un an. L'ami en question avait pris conseil auprès d'une amie blogueuse (que vous  connaissez si vous venez régulièrement ici) afin de savoir quel titre m'offrir. Elle s'est souvenu que j'avais montré de l'intérêt pour ce livre et a sûrement aussi basé ce conseil sur le fait qu'elle'même l'avait bien apprécié ;)

 

Je l'ai entamé avec beaucoup de curiosité. Un format original, une histoire dont on comprenait qu'elle allait nous faire découvrir plusieurs personnages et personnalités bien différents au fil des pages et un style de narration bien particulier dès le début que j'ai tout de suite apprécié. C'est le moment ici de préciser que je n'avais jamais lu de livre de Barbara Constantine avant. Ce ne sera sûrement pas le dernier mais il faudra que je trouve le bon car, malgré le titre A Mélie, Sans Mélo, je crains que ce dernier n'en soit trop empreint, de mélo, ou plutôt trop source de larmes pour moi. Peut-être Tom, Petit Tom, Tout Petit Homme... Nous verrons ! En totu cas, c'était le meilleur choix pour me la faire découvrir, je pense. Bravo, miss ! ;)

 

Enfin, vous l'aurez compris, j'ai aimé cette lecture. C'était mignon, comme un petit conte mais à destination des adultes, pour qu'ils n'oublient pas qu'il peut aussi y en avoir dans leurs lectures et que ce serait bien, parfois, si la solidarité n'était pas que dans les livres, entre ces personnes âgées que Constantine a inventées (ou pas ?)

 

Au fil des chapitres, Ferdinand accueuille de nouvelles personnes et sa grande ferme toute vide se réchauffe alors de vie, d'expérience et de jeunesse aussi.

 

Après être arrivée à la moitié du livre, je me suis de plus en plus demandé "Mais qui va être cette Paulette ?" "Quand va-t-elle arriver ?" Car, oui, elle se fait attendre, cette Paulette et, après l'avoir imaginée d'une certaine façon, j'ai fini par comprendre que j'avais eu tort. Mais voilà, le seul gros reproche que j'aurais à faire à ce livre, c'est peut-être son titre. Je l'ai pris comme Paulette, la source du changement et, elle l'est/le sera sans doute mais elle n'arrive que bien tard, trop tard, sans que l'on n'en sache vraiment plus sur elle...

 

J'aime les livres avec une vraie fin, pas une où l'on doit s'imaginer soi-même la suite, pas une où l'on ne sait pas vraiment ce qu'a choisi l'auteur comme avenir pour ses personnages, pas une où l'on se demande si Madame Constantine veut nous laisser une porte ouverte ou si elle n'a pas su se décider...

 

Pour cette raison il ne s'agit pas pour moi d'un coup de coeur (mince, encore raté !) mais quand même, je l'ai aimée cette histoire et j'aimerais rencontrer les Ferdinand qui se cachent dans nos villes car, vraiment, ils ont l'air chouettes !


J'ajouterai aussi que l'on voit que l'auteur tient particulièrement au côté écolo dans ce roman, sans que l'on ait pour autant une impression de trop plein (pour ceux qui ne seraient pas militants-écolo)


MERCI !

 

Quelques phrases que j'ai particulièrement appréciées :

 

- Page 30 :"Il s'est demandé très sérieusement comment il allait faire pour expliquer au petit chaton combien ce serait mieux, oui, tellement mieux, s'il mangeait ce qu'il chassait. Tuer pour rien, c'était du gâchis. Ca ressemblait trop à ce que font les Hommes. Quel intérêt ?"

- Page 91 : "Dans les yeux de Guy, au moins, elle est toujours Gaby. Il ne s'arrête pas à la surface. Comme ce miroir de pacotille. Il plonge la chercher là où elle se cache, l'éclaire de son amour."

 

Et le "ses poitrines" de la page 69 m'a fait sourire, parce que j'ai utilisé cette xpression quand j'étais petites ;)... Un air de nostalgie en plus, même involontaire, dans ce roman.

Published by joey7lindley09 - dans Lectures - Romans Adultes
commenter cet article

Je participe à...

logo.gif

 

Depuis décembre 2010, pour ma plus grande joie!

+ Membre du forum depuis le 05/12/2010

 

stars-portraits.jpg

Inscrite depuis le 21/05/2007 même si je n'ai plus trop le temps^^Mais j'espère qu'il reviendra!!!

 

Forum Livraddict : agréable et convivial!

Membre depuis le 03/11/2009

 

 

chicklitchallenge

Chick-lit challenge 2012,organisé par Evy

Echéance : le 31/12/2012

Livres lus : 0

 

Challenges Séries TV par Magda31 sur Livraddict

Du 11/11/2011 au 20/03/2012